Un couple fait le deuil de son enfant d’une façon très étrange- ils passent 16 jours avec le cadavre de leur fille

Afin de pouvoir faire leur deuil plus facilement, des jeunes anglais ont décidé de vivre avec leur fille décédée pendant plus de deux semaines.

publicités

Tout s’est bien passé lors de la grossesse de l’Anglaise Charlotte Szakacs, 21 ans, jusqu’à la 20e semaine. Ce jour-là, une échographie de routine vient alors anéantir leurs rêves : le foetus, une fille, souffre d’une malformation au niveau du cerveau empêchant son développement normal. Le couple est sous le choc et complètement anéanti par la terrible nouvelle.

Le 13 décembre, les médecins réalisent alors une césarienne et la petite Evelyn voit le jour. Elle est immédiatement placée sous assistance respiratoire et Charlotte ne peut pas voir sa fille pendant près de 7 heures. Il lui faut attendre trois jours pour pouvoir prendre son petit ange dans les bras.

publicités

« Ne pas pouvoir la prendre dans les bras pendant aussi longtemps a été une véritable torture. Et même quand nous avons pu le faire, il fallait que les infirmières nous la mettent dans les bras, on ne pouvait pas la prendre nous-même. Je n’avais pas l’impression d’être une mère », raconte Charlotte le coeur gros.

Malgré tout, la petite fille se bat vaillamment et vit pendant quatre semaines grâce notamment aux appareils qui prennent le relai de ses organes. Malheureusement, les médecins savent qu’elle ne va pas survivre et la famille est donc redirigée en maison de repos, pour qu’ils puissent tous passer leurs derniers instants ensemble.

publicités

Voir cette publication sur Instagram

Proudest auntie ever 😍🙈😫 keep fighting Evlyn we all love you so much! Soooo tiny 😍

Une publication partagée par Becca Taylor (@becca_andthegirls) le

Le centre propose aux parents l’opportunité de passer plus de temps avec leur fille décédée afin de se préparer au mieux à sa perte et de terminer le processus de création de liens affectifs. Ils peuvent ainsi faire ceci avec un lit climatisé spécialement conçu pour conserver les bébés mort-nés et permettre aux parents de passer suffisamment de temps avec eux pour faire leurs adieux. Charlotte et Attila ont pu passer 12 jours supplémentaires avec leur fille dans ce centre puis ont pu la ramener chez eux 4 jours avant l’enterrement.

Les deux parent ont pu marcher avec elle dans les parcs et autres endroits qu’ils rêvaient de visiter avec elle. Cette opportunité leur a permis de supporter la douleur d’une telle perte. « Je pense que les derniers jours passés avec elle ont fait une réelle différence. Etre capable de la promener, de passer des moments privilégiés avec elle, cela m’a vraiment aidé émotionnellement » explique Charlotte.

Cette démarche hors du commun n’a pas manqué de susciter la curiosité. « Tant de personnes n’ont jamais entendu dire qu’ils pouvaient passer de derniers moments en compagnie de leur défunt bébé. D’autres mères se sont adressées à moi pour me dire qu’elles pensaient que cela aurait pu être bénéfique. J’ai vraiment envie de sensibiliser les gens quant à cette démarche » soutient la mère en deuil.

Regardez le documentaire de cette histoire dans la vidéo ci-dessous (en anglais) :


Source de vidéo: Youtube-Inside Edition

Franbuzz sur Facebook

Répondre