Un éléphant squelettique sème l’inquiétude auprès des spectateurs d’un défilé

Des photos montrant un éléphant terriblement amaigri qui prenait part à un défilé ont indigné plusieurs internautes suite à leur diffusion sur les réseaux sociaux. Tikiiri, une femelle malade âgée de 70 ans. Elle faisait partie des 60 éléphants qui devait travailler cette année au service du festival Perahera au Sri Lanka.

publicités

Ce qui est encore plus troublant, c’est que l’organisation Save Elephant Foundation fait remarquer que l’éléphant doit prendre part à plusieurs défilés qui ont tous lieu pendant 10 soirées consécutives, ce qui pourrait encore plus affaiblir la pauvre bête. Mais suite à un tollé médiatique, l’animal a été retiré de la finale du grand spectacle annuel bouddhiste qui a eu lieu ce mercredi 14 août.

Tikiri parcourt plusieurs kilomètres chaque nuit pour que les gens se sentent bénis pendant la cérémonie. Mais personne ne voit son corps osseux ou son état affaibli à cause de son costume. Personne ne voit les larmes dans ses yeux, blessée par les lumières brillantes qui décorent son masque, personne ne la voit difficile de faire un pas alors que ses jambes sont courtes entravées pendant qu’elle marche.

publicités

La fondation a déclaré dans un communiqué: « Nous ne pouvons pas fournir un monde paisible aux éléphants si nous continuons à penser que des images comme celles-ci sont acceptables ». Suite à la diffusion des photos prises lors du défilé, de nombreux internautes ont fait part de leurs inquiétudes et de leurs préoccupations quant à l’état de santé du pauvre éléphant amaigri.

L’organisation Save Elephant Foundation a pour mandat d’assurer la survie et la protection des éléphants et celle-ci a clairement fait savoir qu’elle mettrait tout en oeuvre afin d’empêcher que des éléphants comme Tikiiri subissent à nouveau un mauvais traitement de la sorte.

publicités

La World Animal Protection estime qu’en Asie, plus de 3000 éléphants sont utilisés à des fins de divertissement et que 77% de ces éléphants subissent un traitement jugé comme étant inhumain.

Source: DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie

Franbuzz sur Facebook

Répondre