Un enfant de 3 ans oublié toute la matinée dans le froid dans son bus scolaire dans l’Aisne

Un petit garçon de 3 ans a été oublié toute une matinée dans un bus scolaire mardi à Vervins dans l’Aisne. La conductrice a été suspendue de ses fonctions.

publicités

Traumatisé et transi de froid : c’est dans cet état que les parents de Kévin, 3 ans, ont retrouvé leur petit garçon, mardi midi. L’enfant a été oublié toute la matinée dans le bus scolaire, à Vervins, dans l’Aisne, rapporte L’Union.

Le petit garçon avait été déposé par sa maman à 8h10 pour aller à l’école et était monté dans le bus. Mais à 11h30, quand la mère du petit garçon va chercher son fils, la maîtresse lui répond qu’il a été absent toute la matinée. Paniqués, les parents imaginent le pire.

publicités

Malgré que le conducteur du bus et l’accompagnatrice des élèves assurent pourtant que le petit garçon de 3 ans est descendu avec les autres enfants, les gendarmes et du personnel de la mairie de Vervins se sont malgré tout rendus au dépôt de bus. C’est là que le petit garçon a été retrouvé.

« Ils l’ont retrouvé seul assis dans le bus, entre la vie et la mort. Laisser un enfant seul dans un bus pendant plus de 4 heures, même par négligence, pour nous c’est un crime », dénonce le père.  « Ils l’ont retrouvé, il était bleu. Le ventre rougi par la ceinture de sécurité. Il me disait qu’il ne sentait plus ses pieds. Il n’avait plus de voix à force de crier », déplore sa mère.

publicités

Procédure de licenciement engagée

Le responsable de la société de transport peine à réaliser comment un tel incident a pu se produire. « Je m’imagine à la place des parents et je comprends leur colère », a souligné Pierre Lefebvre à L’Union.

Pour le gérant, c’est une « faute professionnelle ». La conductrice du bus scolaire a donc été suspendue de ses fonctions jeudi avant qu’une procédure de licenciement ne soit engagée prochainement. « Quand je l’ai reçue dans mon bureau, elle était en pleurs, elle ne m’a même pas parlé des sanctions. Elle est effondrée et s’en voudra toute sa vie », a déploré Pierre Lefebvre.

Des traces chez toute la fratrie

« Il s’est fait pipi dessus de froid et de peur. Vous imaginez ? Vous imaginez un enfant de 3 ans seul dans ce bus, qui appelle ses parents. Et nous, on ne l’entend pas ? Heureusement qu’il ne mangeait pas à la cantine. Il serait mort s’il avait passé toute la journée là », a ajouté son père.

Depuis, sa mère se questionne : « Comment notre enfant a pu être oublié ? Il y a le chauffeur et une accompagnatrice qui doivent vérifier. Le chauffeur doit même désinfecter son bus après le ramassage avec le Covid. Comment n’ont-ils pas vu mon enfant ? Il faut trouver le responsable, pour que ça n’arrive pas à d’autres enfants et pour qu’il soit jugé. »

Pour les autres enfants de la famille, cet événement a également laissé des traces, relate Le Dauphiné. Les trois enfants de la famille ne veulent plus aller à l’école ni prendre le bus. Quant à Kévin, « il ne parle quasiment plus, ne mange pas et a du mal à dormir. Il n’y a que depuis ce soir (mercredi) qu’il nous raconte qu’il a appelé longtemps, qu’il était gelé », confie sa mère.

De son côté, le maire de Vervins a assuré que l’accompagnatrice qui était en charge du trajet et des enfants ne serait pas renouvelée dans ses fonctions : « Ce qui est arrivé est inadmissible, lamentable. Le contrat de l’accompagnatrice, qui est une remplaçante, se termine prochainement et ne sera évidemment pas reconduit. Pour ma part, je m’assurerai que cette personne ne travaille plus pour nos services. »

Ces derniers ont annoncé leur intention de déposer plainte. Le maire de Vervins a pour sa part assuré que l’accompagnatrice qui était en charge du trajet, mardi matin, ne serait pas renouvelée dans ses fonctions.

Franbuzz sur Facebook

Répondre