Un homme a été tué par un éléphant après que des gens aient lancé des pierres sur son bébé qui vient de naître

En Inde, un villageois a été tué par un éléphant après que des locaux l’aient bombardé de pierres après avoir donné naissance à un nouveau-né malade.

L’incident s’est produit dans le village d’Ajnashuli, dans l’État oriental du Bengale occidental, lorsque les habitants ont appris qu’une éléphante mettait bas dans un lac asséché voisin.
Les villageois s’étaient rassemblés autour de l’éléphante et de son nouveau-né, voyant la mère anxieuse qui poussait le petit à se lever. Mais le petit éléphant semblait trop faible pour répondre à la demande de sa mère, rapporte le Daily Mail. Selon Newsflare, la mère ressentait probablement un danger et voulait déplacer le nouveau-né dans la forêt adjacente.

Les habitants ont alors commencé à jeter des pierres sur le petit, poussant la mère dans une colère féroce. Elle a commencé à courir après la foule avec colère et a piétiné à mort Shailen Mahato, 27 ans.

Les mères éléphants sont considérées comme étant parmi les meilleures mères du règne animal. Elles ont la plus longue période de gestation parmi les mammifères, soit 22 mois, et sont très protectrices envers leurs petits.
« Les éléphantes sont profondément orientées vers la société et la famille ; les mères et les tantes se donneront beaucoup de mal pour protéger et élever leurs petits », a déclaré Jan Vertefeuille, directeur principal du plaidoyer et de la conservation de la faune au World Wildlife Fund, selon Geek.com.

La mère éléphant avait fait signe à la foule de rester à l’écart en marquant le sol de ses pieds avant de se lancer sur eux, mais les personnes rassemblées n’ont pas écouté son avertissement.

Les éléphantes n’accouchent qu’une fois tous les trois ou quatre ans et, comme elles ne donnent naissance qu’à un seul bébé, c’est un très gros investissement prénatal pour un seul petit. Elles font d’excellentes mères parce que les jeunes femelles vivent avec leur mère toute leur vie tandis que les mâles quittent le troupeau à l’adolescence.

En Inde, plus de 100 personnes sont tuées chaque année par des éléphants, selon le WWF. Le documentaire Elephant Rage de National Geography souligne que dans le monde entier, ce chiffre est de 500.

Les éléphants sont les plus grands végétariens du monde, Caitlin O’Connell-Rodwell dit qu’ils n’attaquent aucun autre animal pour se nourrir, bien que la nourriture constitue le fondement de leur conflit principal avec les hommes.

Source: Dailymail
Source photo de couverture: Une autre photo d’un bébé éléphant enflammé par des villageois en Inde
© Biplab Hazra / Sanctuary Wildlife Photography Awards 2017

Franbuzz sur Facebook

Répondre