Un infirmier positif au Covid une semaine après avoir reçu le vaccin de Pfizer – On vous explique comment c’est possible

Un infirmier californien a été testé positif au Covid-19 huit jours après avoir reçu le vaccin Pfizer/BioNTech. Ce résultat n’est pas anormal assure le laboratoire, car il faut les deux doses du vaccin pour arriver à sa pleine efficacité.

publicités

Un infirmier de l’État américain de Californie a été testé positif au Covid-19 plus d’une semaine après avoir reçu une première injection du vaccin de Pfizer. Un fait rare mais pas du tout anormal. Le fabricant rappelle la nécessité d’avoir deux doses pour atteindre une immunité de l’ordre de 95%.

La première dose ne protège qu’à 50 %

Le 18 décembre dernier, Mathew W, l’urgentiste de 45 ans avait témoigné sur Facebook avoir reçu son premier vaccin contre la Covid-19. À KGTV, une filiale d’ABC News, il avait précisé n’avoir senti qu’une simple douleur au bras comme effet secondaire,  selon ABC News à San Diego (Californie).

publicités

Six jours plus tard, à la veille de Noël, Matthew est tombé malade après avoir travaillé dans une unité Covid. Ressentant frissons, douleurs musculaires et fatigue, il s’est rendu dans un centre de test drive-in deux jours plus tard. Et le résultat du test s’est avéré positif.

Matthew W. avec le document certifiant qu’il a reçu la première dose du vaccin. Instagram

« Ce n’est pas du tout surprenant », réagit le Dr. Christian Ramers, un infectiologue interrogé par la chaîne américaine. « Si vous regardez les données, c’est exactement ce à quoi l’on peut s’attendre si quelqu’un a été exposé. »

publicités

Le spécialiste, qui témoigne avoir rencontré d’autres cas parmi les professionnels de santé vaccinés, insiste sur l’importance de recevoir les deux doses du vaccin pour garantir son efficacité : « On estime que la première dose procure environ 50 % de protection, mais il faut la seconde dose pour atteindre les 95 % », affirme l’infectiologue.

Pas le seul cas

“Ce n’est pas du tout une surprise”, explique à ABC News le Dr. Christian Ramers, spécialiste des maladies infectieuses au Family Health Centers de San Diego. L’infectiologue, qui déclare avoir pu constater d’autres cas similaires, pointe que l’infirmier peut tant avoir été infecté avant d’avoir été vacciné qu’après, compte tenu de la période d’incubation du vaccin.

“Nous savons, grâce aux essais cliniques, qu’il faut environ 10 à 14 jours avant de développer une protection contre le virus”, précise le médecin.

10 à 14 jours pour que le vaccin soit efficace

Il souligne par ailleurs que Mathew W. a pu contracter le Covid-19 avant de recevoir la première injection, la période d’incubation pouvant s’étaler sur plus de deux semaines. Par ailleurs, le vaccin n’est pas immédiatement efficace : « Nous savons grâce aux essais cliniques qu’il faut environ 10 à 14 jours pour développer une protection grâce au vaccin », selon le Dr. Ramers.

Le professionnel de santé souligne enfin auprès de ABC News que cet épisode nous rappelle l’importance de maintenir les gestes barrière, malgré l’arrivée du vaccin. « Les professionnels sont très optimistes et considèrent que c’est le début de la fin, mais ça sera un processus long, qui prendra des semaines et des mois, le temps que le vaccin soit distribué », conclut l’expert.

Alors, NB : Le vaccin n’est pas une solution miracle contre la pandémie, même vacciné, il est important de continuer à respecter les gestes barrières !

Franbuzz sur Facebook

Répondre