Un jeune homme malentendant adopte un chiot sourd et lui apprend la langue des signes

C’est une bien jolie petite histoire qui vous donnera le sourire pour le reste de la journée !
Un jeune homme originaire des Etats-Unis a décidé d’adopter un chien devenu sourd à cause d’une maladie. Mieux encore, il lui a appris le langage des signes ! Explications.

Nick Abbott est un jeune homme vivant dans le Maine, aux Etats-Unis et il a une particularité : il est malentendant. C’est pour cette raison qu’il a été directement touché par l’histoire d’Emerson, un petit labrador. Le chien se trouvait dans un refuge lorsqu’il a contracté une grave maladie : le parvovirus canin. L’animal faisait aussi des crises d’épilepsie, mangeait très peu et n’arrivait pas à boire.

publicités

« C’est une fois que nous l’avons ramené chez le vétérinaire que nous avons remarqué qu’il avait des problèmes d’audition » indique Lindsay Powers, de NFR Maine à Good Morning America. Pris en charge par le personnel du refuge, ils ont commencé à lui enseigner la langue des signes et afin de pouvoir l’appeler ou encore jouer avec lui.

publicités

Dans l’espoir de lui trouver un nouveau toit au chiot, Powers a publié une publication sur Facebook racontant l’histoire d’Emerson. Il n’a pas fallu attendre longtemps puisque quelques semaines après, Abbott envoyait une demande.
C’est sur Facebook qu’il découvert l’annonce et craqué aussitôt pour son histoire, Nick a expliqué dès le départ : « Je suis moi aussi sourd et j’ai le sentiment que nous aurions une bonne relation ». Il a rencontré Emerson le jour même, et ils se sont bien entendus. « Il est venu directement à moi à la porte et s’est tout de suite assis à mes pieds pour rester là » explique-t-il à Wabi.

publicités

En moins d’un jour, Mme Powers avait traité leur demande. Et en moins de deux, ils avaient eu leur première rencontre, qui s’est très bien passé. Nick avait raison.
La mère de Nick, Richelle Abbot, a dit à l’émission GMA que son fils a depuis, commencé à enseigner la langue des signes Emerson. Jusqu’ici, il a appris à Emerson à s’asseoir, à s’allonger et à venir, en utilisant des signes.

« Si Nick tend la main et secoue le lobe de son oreille, Emerson aboie – c’est si mignon », dit Richelle, ajoutant qu’ils étaient « faits l’un pour l’autre ».
« C’est incroyable », a-t-elle décrit la façon dont ils se sont liés. « Quand ils sont ensemble, Emerson trouve toujours un moyen de s’appuyer sur Nick. »

Les deux amis utilisent le contact visuel pour communiquer. Le chiot a compris la signification de certains signes pour le moment et il se porte à merveille. Regardez !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nick Abbott (@nickandemerson) le

C’est en effet une chose merveilleuse quand deux amis ayant des besoins spéciaux peuvent s’appuyer l’un sur l’autre… même si l’un d’eux est un chien.


Source vidéo: Youtube-ABC News

Franbuzz sur Facebook

Répondre