Un mari demande à son épouse, d’être enterré avec tout son argent, sa femme réalise son souhait avec subtilité !

Bien inspiré ! L’histoire s’est réellement passée : les protagonistes sont un mari connu pour être un avare endurci, et une femme obéissante qui lui a toujours été proche. L’histoire est pleine d’humour et de malice. Et on valide ! Un mari avare demande à sa femme obéissante d’enterrer sa fortune avec lui. La promesse est tenue mais… obéissante ne veut pas dire idiote !

L’histoire qui suit a tout de la légende : une veuve aurait exaucé la dernière volonté de son mari en l’enterrant avec tout son argent ! Mais la façon dont elle l’a fait est tout simplement brillante ! Voici ce qui se serait passé…

Un vieil homme avare sur son lit de mort avait exigé à sa femme de l’enterrer avec tout son argent, car il considérait que son argent valait tous les efforts de sa vie. Sa femme raconte : « Mon mari est un homme qui a travaillé toute une vie pour économiser chaque centime : il aimait plus que tout l’argent … »

Crédit: publicdomainpictures.net

Son but, en demandant que l’argent reste à ses côtés dans son cercueil, était d’en avoir possession  même de l’au-delà. Bien sûr, sa femme lui avait juré qu’il aurait le montant total de son argent près de lui en tout temps après son décès.

Il était allongé dans le cercueil, sa femme était assise aux cotés de leur meilleur ami. Lorsque la cérémonie s’acheva, juste avant que les entrepreneurs des pompes funèbres ne ferment le cercueil, elle s’écria :

« Attendez ! »

Elle se dirigea vers le cercueil avec une boite à chaussures et la plaça à l’intérieur. Elle ferma ensuite le cercueil et s’en éloigna.

Son ami lui dit : « J’espère que tu n’étais pas assez dingue pour mettre tout cet argent là-dedans avec ce vieux radin. »

Elle lui répond :

« Si, j’avais promis. Je suis une bonne chrétienne. Je ne peux pas mentir. Je lui avais promis que je mettrais cet argent avec lui dans le cercueil. »

« Tu es en train de me dire que tu as mis jusqu’au dernier centime de son argent dans le cercueil, avec lui ? »

Crédit: commons.wikimedia.org

« C’est ce que j’ai fait », répond la femme :

« J’ai tout rassemblé, mis ça sur mon compte et je lui ai fait un chèque. »

On ne pourra pas dire qu’elle n’a pas tenu sa promesse. Quelle manière ingénieuse !

Source:  Curieuses

Répondre