Un médecin court 35 kilomètres avec un masque pour prouver qu’ils ne diminuent pas le taux d’oxygène

Un médecin travaillant à la Bradford Royal Infirmary dans le Yorkshire, au nord de l’Angleterre, a parcouru 35 km avec un masque sur le visage pour démentir certaines théories du complot, rapporte Newsweek.

publicités

Le médecin a couru 35 kilomètres pour aller travailler et revenir tout en portant un masque facial, afin de démystifier les masques et de récolter des fonds pour des oeuvres de charité. Tom Lawton, un médecin qui a travaillé tout au long de la pandémie de coronavirus, dit avoir vu « le pire de ce que le coronavirus peut faire » aux gens, y compris aux jeunes de 20 à 30 ans.

Outre les anti-masques, le médecin de l’infirmerie royale de Bradford, dans le nord de l’Angleterre, souhaitait informer les « patients souffrant de maladies respiratoires ». Ces derniers « aimeraient porter un masque, participer à l’effort collectif mais ils ont peur car certains documents disent que [le masque] entraîne une hypoxie », c’est-à-dire un déficit d’apport en oxygène.

publicités

Attention à l’effort intense

Il avait cependant admis qu’il était déconseillé d’effectuer un effort physique trop important avec un masque. « En cas d’activité physique intense, il y a hyperventilation. Et le masque a tendance à s’humidifier, c’est gênant. C’est pourquoi on recommande, si on ne peut pas respecter les distances physiques préconisées, que l’activité sportive avec masque soit modérée ».

Plus de 2.600 euros récoltés

Cet ancien triathlète veut notamment aider les personnes atteintes de maladies respiratoires qui souhaitent porter un masque, mais qui ont peur de le faire à cause de fausses informations.

publicités

“Les personnes qui me préoccupent le plus sont les personnes atteintes de maladies respiratoires. Certaines ont peur de porter un masque parce qu’il y a eu des rapports indiquant que cela provoque un manque d’oxygène. J’ai vu des rapports sur des personnes qui tombaient prétendument raides mortes alors qu’elles portaient des masques”, a-t-il déclaré à Newsweek. “Tous ceux qui peuvent porter un masque devraient vraiment le faire. Mon masque vous protège, votre masque me protège.”

Grâce à son action et une cagnotte en ligne, Tom Lawton a également récolté plus de 2.600 euros pour Trussell Trust, une ONG qui soutient et aide les banques alimentaires au Royaume-Uni.

« N’hésitez pas à me citer lorsque quelqu’un vous suggère que les masques sont mauvais pour vous, et restez en sécurité et sans COVID », a écrit Tom sur Twitter après la course. « Si je peux courir 35 kilomètres avec un masque, vous pouvez probablement faire le tour des magasins avec un masque également. »

Franbuzz sur Facebook

Répondre