« Un miracle » : à 62 ans, elle tombe enceinte malgré la ménopause et un mari stérile

Les miracles existent. Cette femme de 62 ans le prouve largement. En effet, elle est enceinte de son troisième enfant, et ce, malgré la ménopause. De plus, son mari avait subi une vasectomie. Autant dire que leur chance était quasi nulle d’accueillir un nouveau membre dans la famille.

publicités

Il y a des couples qui paieraient de l’or pour avoir des enfants et qui, pour une raison médicale quelconque, ne peuvent pas concevoir, tandis qu’il y en a beaucoup d’autres qui ne semblent même pas devoir faire l’effort de fonder une famille. Et puis il y a des cas très rares comme celui de Jenny, une femme de 62 ans, et de son mari qui, malgré leur âge avancé et des conditions improbables, ont conçu « miraculeusement » leur troisième enfant.

Il est intéressant de noter que Jenny a eu ses dernières règles il y a 16 ans, peu avant d’entrer en ménopause. Au même moment, son mari, un homme de 72 ans, avait opté pour une vasectomie. Dans ces circonstances, la troisième grossesse de Jenny a été un véritable miracle.

publicités
image: Instagram / jennys.reviews

Imaginez l’étonnement de se retrouver enceinte à 62 ans, malgré la ménopause, et avec un mari de 72 ans qui a subi une stérilisation chirurgicale. Les chances de tomber enceinte étaient très faibles pour Jenny, connue sur les réseaux sociaux comme « the good wifey » (‘la bonne épouse »). Elle a répondu aux questions d’autres mamans sur le net et dit que si les gens lui disent souvent « vous êtes peut-être trop vieille pour avoir un bébé », son mari reçoit beaucoup plus d’éloges et d’encouragements pour avoir réussi à concevoir un enfant à l’âge de 70 ans.

image: Instagram / jennys.reviews

Un choix qui ne fait pas l’unanimité

Comme le rapporte le DailyMail, cette femme prénommée Jenny va donner naissance à un petit garçon au mois de novembre 2021. A la tête d’une communauté de plus de 70 000 followers sur Instagram, « The Good Wifey » s’est confiée avec lucidité sur cette grossesse inattendue. Selon ses propos, elle entend bien mettre au monde son troisième enfant, et ce, malgré son âge avancé.

publicités

Bien évidemment, cette nouvelle s’est rapidement ébruitée sur les réseaux sociaux et les médias continuent de relayer l’information. De son côté, Jenny a répondu aux questions de ses abonnées, notamment au sujet de son âge. Certaines n’ont donc pas hésité à donner un avis bien tranché concernant sa décision de vivre une nouvelle grossesse.

« La durée de vie typique se termine à 76 ans. Ce serait absolument horrible pour cet enfant de perdre sa mère de vieillesse et cet enfant n’est même pas un adolescent »

Jenny répond aux détracteurs

Toujours dans le même registre, d’autres internautes ont remis en doute son âge. A 62 ans, elle a l’air plus jeune que jamais. Face aux interrogations de ses followers, la mère de famille a répondu que ce n’était pas seulement dû à un « éclat de grossesse ».

image: Instagram / jennys.reviews

J’ai 62 ans, et oui, je vais battre le livre Guinness des records du monde pour avoir naturellement conçu et accouché cette année

Je m’hydrate tous les jours et tous les soirs avec du beurre de lait de chèvre. Et n’oubliez pas de tonifier votre peau avec les larmes de vos enfants, et le très important masque facial au caviar importé de Russie uniquement

dit elle sur un ton moqueur

Il faut dire que la sexagénaire n’a pas eu droit au même traitement que son mari. Agé de 72 ans, ce dernier a en effet reçu de nombreux messages de compliments et d’encouragements. Malgré tout, plusieurs femmes qui vivent une situation similaire ont approuvé la décision de la future maman. Elles ont d’ailleurs parlé de leur propre expérience pour la réconforter.

« Eh bien, il y a des femmes dans la Bible qui ont eu des enfants dans leurs dernières années. Tout est possible. Je prie pour un miracle »

« Il n’y a rien de mal à être une mère plus âgée. Je suis tellement heureuse pour toi »

« Je suis propriétaire de ma grossesse gériatrique »

Franbuzz sur Facebook

Répondre