Un nouveau défi sur les réseaux sociaux cause la mort d’une adolescente de 15 ans!

Un jeu dangereux qui consiste à s’étrangler et qui aurait causé la mort d’une adolescente de 15 ans inquiète de plus en plus les spécialistes, car celui-ci continue à se propager sur les réseaux sociaux.

Le jeu qui avait fait son apparition quelques années auparavant aurait récemment regagné en popularité, notamment dans des écoles de Brisbane.
Il faut se rappeler qu’en 2011, le jeu en question avait coûté la vie d’une adolescente de 15 à Queensland. Sinon, on le suspecte d’être aussi derrière le décès d’un autre adolescent qui serait survenu en 2016.
Le « jeu d’étranglement » consiste donc à priver volontairement d’oxygène une personne. Celle-ci le fait elle-même ou à l’aide d’une autre personne et ainsi, elle doit se filmer jusqu’au moment où elle perdra connaissance.

Dans un message qu’il a envoyé aux parents par l’entremise d’un courriel, la directrice de l’école Kelvin Grove State College, Chrissie Coogan, a expliqué: « Malheureusement, on trouve plus de 36 millions de résultats de recherche sur les réseaux sociaux et sur Youtube à propos de ce jeu. Il y a même des tutoriels. »
Tout comme bien d’autres personnes qui travaillent actuellement dans le milieu scolaire, Coogan n’a pas le choix d’affronter directement ce phénomène, car le danger est bel et bien réel. À l’heure actuelle, de plus en plus d’écoles rapportent des signalements d’étudiants qui ont tenté de se prêter au troublant défi.

Les organismes de santé du Queensland ont notamment débuté une campagne d’information afin de sensibiliser la population aux dangers liés à l’asphyxie volontaire. Ce type de jeu dangereux peut causer la mort, mais aussi, des dommages permanents au cerveau.

Une porte-parole du ministère de la Santé en Australie a expliqué: « Les risques associés à l’auto-asphyxie, qui incluent la mort, le coma et les lésions cérébrales – n’en valent simplement pas la peine. »
Ce serait vers 2005 que le phénomène aurait pris naissance grâce à internet. Celui-ci serait devenu viral et au fil des années, on craint qu’il aurait pu causer la mort de plusieurs dizaines d’adolescents.

En octobre dernier, aux États-Unis, un enfant de 11 ans aurait été retrouvé mort après s’être prêté à un jeu d’auto-asphyxie.
En 2016, c’était un enfant de 12 ans de Birmingham qui perdait la vie dans les mêmes circonstances.

Crédit photo:  DailyMail

Aux dires des participants, le jeu leur procure une sensation d’euphorie.

Les adolescents qui jouent à ce jeu s’étranglent afin de plus pouvoir respirer, mais aussitôt qu’ils s’apprêtent à perdre connaissance, ils reprennent leur respiration.

Évidemment, on n’a pas besoin d’avoir beaucoup de connaissances médicales pour comprendre que cela et extrêmement dangereux et que les conséquences peuvent être très graves.

Crédit photo:  DailyMail

Plusieurs adolescents n’ont malheureusement pas repris leur respiration au bon moment et ils doivent désormais vivre avec des lésions cérébrales permanentes. Bien entendu, c’est sans compter les nombreux décès liés à ce jeu mortel.

Voici une vidéo montrant les dangers de l’étranglement:

Si vous entendez parler dans votre entourage que des jeux du genre se sont pratiqués, n’hésitez surtout pas à intervenir en sensibilisant les personnes visées aux dangers qui y sont associés. Tous les parents doivent être sensibilisés à cela afin qu’ils puissent éviter qu’une tragédie du genre ne survienne dans leur entourage.

Source: Ayoyemonde – DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie

Répondre