Un nouveau-né retrouvée vivante dans un buisson épineux, elle a manifestement été abandonnée par ses parents…

L’amour d’une mère pour ses enfants ne connaît pas de limites, mais comment certaines mères ont-elles pu avoir le cœur si froid qu’elles ont abandonné leur nouveau-né dans des buissons épineux ?

Une petite fille vient d’être retrouvée dans un buisson épineux en Inde. Il s’agit d’un nouveau-né, manifestement abandonnée par ses parents parce qu’elle n’était pas un garçon. Un classique en Inde. La fillette a été retrouvée dans la ville d’Una, dans l’État de Gujurat, à l’Ouest de l’Inde.
La petite a été secourue après que ses cris aient alertés un passant. Elle était alors allongée par terre, au pied du buisson et saignait à plusieurs endroits. Les épines lui avaient transpercés la peau. Le passant qui l’a retrouvée a immédiatement contacté les services d’urgence afin de conduire le bébé à l’hôpital pour la faire examiner par des médecins.

publicités
image: CEN –Dailymail

Selon les médecins, le bébé n’aurait pas survécu si la passante ne l’avait pas trouvé. Des épines étaient collées à sa peau tendre, le personnel médical a dû les retirer soigneusement avant de la nettoyer et de s’assurer que la petite fille était nourrie.
Selon l’équipe médicale, on croyait que l’état de l’enfant était stable.
On allègue que la mère a abandonné le bébé lorsqu’elle a découvert qu’il s’agissait d’une fille. La police est à la recherche de ses parents.

La police a lancé une enquête afin de retrouver les parents du bébé. D’après les autorités, il ne fait aucun doute que ce sont eux les responsables.
En Inde, dans certaines régions pauvres, les filles sont parfois considérées comme un fardeau, voire une malédiction. Les familles préfèrent les garçons pour qu’ils puissent travailler et s’occuper d’eux à leurs vieux jours. D’après l’UNICEF, il manquerait environ 50 millions de filles et de femmes en Inde en raison de ces infanticides et des avortements sélectifs.

publicités
image: CEN –Dailymail

Bien que l’abandon d’enfants soit punissable en vertu de l’article 317 du Code pénal indien, les cas de nouveau-nés abandonnés et laissés à mourir dans les décharges et les jardins ou enterrés vivants sont à la hausse.

Lors d’un autre incident survenu en janvier 2019, une fillette âgée de un jour ou deux a été retrouvée abandonnée dans les buissons sur le bord d’une route à Bengaluru – Bangalore -, en Inde, selon un rapport du Times Now. Les responsables de la ville ont dit que, heureusement, un vendeur de thé a trouvé la petite fille et a informé un bénévole de la Civil Defence Quick Response (l’équipe de premiers intervenants en matière de protection civile). Le bébé, qui était recouvert d’un morceau de tissu fin et usé et de fourmis, a ensuite été transporté d’urgence dans un hôpital local.

publicités
image: CEN –Dailymail

Heureusement, l’enfant n’a pas subi de blessures ou de marques importantes, mais il a été gravement mordu par des fourmis. Les médecins ont dit que l’enfant serait transféré à la maison des enfants du gouvernement dès qu’il se rétablirait complètement. Selon les médias, la police a déclaré que l’enfant avait dû être abandonnée parce qu’elle était une fille. La police a également mentionné qu’elle faisait des efforts pour retrouver les parents afin qu’ils puissent les arrêter.

Sans la gentillesse et bons réflexes de ces bons samaritains, ces bébés n’auraient pas survécu. En effet, chaque vie est précieuse.

Franbuzz sur Facebook

Répondre