Un professeur d’EPS mis en examen après le décès de l’un de ses élèves

Vendredi 3 décembre, un professeur d’EPS du collège François Mugnier de Bons-en-Chablais a été mis en examen après le décès d’un élève, victime d’un malaise pendant l’un de ces cours. La victime, scolarisée en classe de cinquième, a fait un arrêt cardiaque lors d’une séance de course à pied.

publicités

Les pompiers ont dû intervenir en plein cours de sport, alors que des élèves de cinquième s’entraînaient à la course à pied. Mardi 1er décembre, l’un d’entre eux, un élève de 13 ans, était en arrêt cardio-respiratoire et a été immédiatement évacué par hélicoptère vers l’hôpital de Genève. Il est décédé deux jours plus tard, jeudi 3 décembre.

Le parquet de Thonon-les-Bains confirme, ce lundi, que l’élève de cinquième du collège François-Mugnier de Bons-en-Chablais mort jeudi dernier des suites d’un malaise cardiaque en cours de sport bénéficiait d’une dispense résultant d’une contre-indication à la pratique d’activités physiques et sportives. Un médecin avait établi ce certificat.

publicités

L’ enquête a été confiée à la brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie de Thonon-les-Bains, « afin de déterminer les causes de la mort ». , rapporte francetvinfo. « A l’issue des premières investigations », le parquet de Thonon a ouvert une information judiciaire pour « homicide involontaire par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou les règlements ».

Le professeur de sport est mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

Dans le cadre de cette information judiciaire, le professeur d’éducation physique et sportive, âgé de 53 ans, a été présenté au juge d’instruction qui l’a mis en examen de ce chef et placé sous contrôle judiciaire. L’enquête va désormais se poursuivre sous le contrôle du juge d’instruction.

publicités

Il reste beaucoup de questions après cet accident dramatique qui a eu lieu mardi 1er décembre, en début d’après-midi. Cet élève de cinquième a été victime d’un malaise cardiaque pendant le cours de sport. Les collégiens étaient en pleine séance de course à pied sur le terrain de football. Il faudra notamment déterminer pourquoi le jeune garçon participait à cette activité physique alors qu’il en était dispensé. 

En parallèle, l’équipe du collège François-Mugnier s’est associée aux soignants hospitaliers du Chablais pour proposer une cellule psychologique au sein de l’établissement scolaire afin d’accompagner les autres élèves.

Franbuzz sur Facebook

Répondre