Un visiteur bouleversé dénonce la négligence d’un lion émacié et d’animaux affamés, découverts dans un horrible zoo nigérian

Une ONG de protection de la faune est intervenue et a commencé une mission de sauvetage après qu’un visiteur en détresse a signalé un lion décharné et de nombreux animaux malades et affamés dans un zoo délabré au Nigeria.

publicités

Après avoir payé un droit d’entrée d’un dollar, le visiteur est entré dans le zoo de Gamji Gate, géré par l’État, à Kaduna, dans le nord-ouest du Nigeria, pour y être confronté à des horreurs sans précédent. Il a ensuite appelé WildatLife.e.V pour obtenir une aide d’urgence.

Avertissement : Cet article contient des informations que certains lecteurs pourraient trouver dérangeantes
Via: LOUISE BEVAN –fr.theepochtimes
Shadow le lion, au premier jour de l’intervention (image: WildatLife.e.V)

« J’ai été tellement surpris », a expliqué le visiteur, qui reste anonyme, à Jam Press, selon le Daily Mail« Je me suis senti si nerveux et mal à l’aise parce que c’était la première fois que je voyais un lion vivant de me yeux. […] En fait, la plupart des animaux du zoo ne sont pas bien nourris », a-t-il poursuivi. « Ils souffrent d’un manque de soins approprié ou, disons, ils souffrent de malnutrition. »

publicités

WildatLife.e.V, une ONG internationale basée en Allemagne, a envoyé des experts au Nigeria pour enquêter, selon un communiqué de presse. L’équipe a rapidement conclu que c’était « le pire zoo que nous ayons jamais inspecté ».

(image: WildatLife.e.V)

Les photos de Shadow le lion, l’animal dont le misérable état a déclenché le premier cri d’alarme, ont choqué les internautes du monde entier. Dans une déclaration au Daily Mail, WildatLife.e.V a expliqué qu’il n’était pas encore viable de reloger Shadow, qui a été trouvé dans une cage en ciment dans un sanctuaire, étant donné son état critique ; ainsi, ils travaillent en étroite collaboration avec les responsables nigérians, et le lion est soigné sur place.

publicités

Outre le lion, deux hyènes, des babouins, des singes, des crocodiles, des tortues, des autruches à cou rouge, une civette et de nombreuses espèces plus petites ont également été retrouvées mal nourries dans des enclos métalliques crasseux.

(image: WildatLife.e.V)

« Nous avons fermé le zoo avec le soutien des autorités locales », a expliqué l’ONG dans le communiqué de presse. Le site, ont-ils révélé, aurait commencé à souffrir après une inondation, qui a principalement affecté les enclos des lions et des hyènes. Les animaux, a-t-on dit à l’équipe, n’ont pas pu être atteints ni nourris pendant cinq jours.

« Les animaux touchés ne pouvaient survivre à l’inondation qu’en se suspendant au-dessus de certains objets pendant ces cinq jours pour respirer, alors que leur corps tout entier était submergé par l’inondation », a poursuivi l’ONG. « Cela a continué avec la perte d’appétit, la perte de poids, l’infection de leur peau et d’autres affections inconnues en raison du manque d’équipement pour aider à l’examen et au traitement de près. »

(image: WildatLife.e.V)

WildatLife.e.V a envoyé des vétérinaires pour administrer des traitements d’urgence et de la nourriture, entièrement financés par l’ONG elle-même. Depuis le début de l’intervention, la situation de tous les animaux « s’améliore considérablement ».

L’ONG, dont le travail continu dépend des dons, accepte les promesses de dons sur son site web.

(image: WildatLife.e.V)

Experts en sauvetage et en réhabilitation Carly G. Åhlén et Asli Han Gedik mènent une enquête en collaboration avec le gouvernement de l’État de Kaduna et l’Association nigériane des jardins zoologiques et des parcs naturels. L’équipe espère faire la lumière sur la profonde négligence du zoo de Gamji Gate et contribuer à ce que cela ne se reproduise plus jamais.

 

(image: WildatLife.e.V)

Un représentant de WildatLife.e.V a expliqué à Epoch Times par e-mail : « Nous avons besoin de tout le soutien possible pour continuer à sauver [les animaux] et, espérons-le, les emmener dans notre sanctuaire pour les mettre en sécurité une fois qu’ils seront dans un état stable. »

L’intervention au zoo de Gamji Gate a lieu quelques semaines seulement après que l’ONG a sauvé 47 animaux mourants du zoo de Ziniaré à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le zoo privé a été exposé de la même manière pour avoir laissé ses résidents animaux enfermés et affamés ; après un effort urgent de collecte de fonds, WildatLife.e.V a obtenu une procuration et a fermé le zoo au public dans l’espoir d’une réforme.

(image: WildatLife.e.V)

Avec les fonds collectés mais des besoins encore plus grands, WildatLife.e.V a mis à jour ses informations pour ses abonnés Instagram le 23 octobre : « Les 47 animaux ont maintenant un programme d’alimentation mis en place », ont-ils écrit, « et une équipe travaille à leurs côtés pour améliorer leur santé médicale, les enrichir et leur fournir de l’eau et des aliments frais. »

Ces deux sauvetages illustrent la mission permanente de l’ONG qui consiste à prévenir la souffrance dans tous les zoos qui retiennent les animaux sauvages en captivité à des fins lucratives.

Source: LOUISE BEVAN – fr.theepochtimes

Franbuzz sur Facebook

Répondre