Une arrière-grand-mère de 79 ans s’enfuit de la maison de retraite pour aller se faire tatouer avec sa petite-fille

Si pour certaines personnes âgées vivre dans une paisible maison de retraite est un véritable paradis, pour d’autres, qui ont un caractère plus exubérant, il est difficile de s’habituer à la routine quotidienne et au manque de nouveauté. Il peut donc arriver qu’un locataire décide de s’évader pour quelques heures à la recherche d’une expérience différente.

C’est une étrange surprise pour Tony Sellers qui rendait visite à sa mère, placée en maison de retraite. Agée de 79 ans, la grand mère a tout simplement décidé de s’enfuir le temps d’un après-midi. Ce qu’elle a fait de son temps libre et d’autant plus incroyable puisqu’elle n’a pas été se promener dans un parc, ou faire du shopping. Madame Sellers s’est rendue chez un tatoueur pour se faire tatouer un coeur sur le bras.

publicités
image: publicdomainpictures.net

Tout a commencé lorsque sa nièce Samantha, qui lui rendait souvent visite, lui a parlé de la mode très répandue des tatouages. La jeune fille lui a raconté comment le tatouage est devenu une pratique courante, une véritable forme d’art aux mille facettes différentes. Sadie a du se montrer particulièrement fascinée par ces histoires et dans sa tête elle a commencé à avoir une idée particulière : pourquoi ne se ferait-elle pas tatouer ?

Un jour de juillet, son fils Tony entra dans sa chambre et la trouva vide, sans avoir été averti ; il pensait que sa mère se trouvait dans la salle commune ou dans la salle de bain, mais il n’y avait aucune trace, alors ils se sont inquiétés. Heureusement, un opérateur du centre a avoué qu’il avait vu la femme avec sa petite-fille Samantha : lorsqu’ils l’ont eue au téléphone, elle a rassuré tout le monde en disant que sa grand-mère était avec elle.

publicités

Elle n’a prévenu personne et affirme qu’elle se fiche de l’avis des gens « lorsqu’on arrive à mon âge, on doit vivre la vie à fond chaque jours ». Cette péripétie aura mis un peu d’ambiance dans la maison de retraite Daleview House qui n’a jamais connu une situation identique ! Madame Sellers a choisi le tatouage, mais son choix peut être expliqué car son fils a lui même 8 tatouages et sa fille de 22 ans est également tatouée. Comme quoi le tatouage peut être une chose de famille !

publicités

Franbuzz sur Facebook

Répondre