Une autopsie ordonnée après la mort d’un patient vacciné au AstraZeneca

Le 11 mars 2021, un homme d’une cinquantaine d’années est décédé après avoir été vacciné avec l’AstraZeneca la semaine précédente. Sa femme a déposé plainte et le parquet de Tarascon a ouvert une enquête.

publicités

Un homme d’une cinquantaine d’années, vacciné avec le vaccin AstraZeneca au début du mois, est mort jeudi 11 mars à Arles (Bouches-du-Rhône). Une enquête a été ouverte par le parquet de Tarascon après la plainte déposée par l’épouse de la victime, rapporte La Provence.

Une autopsie ordonnée

Dans un contexte de défiance envers ce vaccin, et alors que de nombreux pays européens dont la France ont suspendu son utilisation, le parquet de Tarascon a ordonné une autopsie qui sera effectuée aujourd’hui, mercredi 17 marsà l’institut médico-légal du centre hospitalier universitaire de Nîmes.

publicités

Etablir s’il y a un lien entre la vaccination et le décès

L’objectif étant de déterminer s’il y a un lien entre la vaccination et le décès de l’Arlésien.

Prudence cependant, selon une source proche du dossier contacté par La Provence, la personne décédée présentait des pathologies cardiaques spécifiques.

publicités

Suspension de la vaccination

L’utilisation du vaccin AstraZeneca, autorisé depuis le 2 février, a été suspendue par précaution lundi 14 mars en France, comme dans plusieurs pays d’Europe. Les autorités françaises attendent désormais un avis des instances européennes sur les risques éventuels de ce sérum développé par le laboratoire anglo-suédois et l’université d’Oxford.

 

Franbuzz sur Facebook

Répondre