Une baleine retrouvée morte avec 40 kilos de plastique dans le ventre

Le 16 mars dernier, une baleine s’est échouée sur une plage des Philippines. Suite à une autopsie, 40 kilos de plastique ont été retrouvés dans son ventre.

Les écologistes dénoncent l’un des pires cas du genre survenus ces dernières années et ils accusent l’archipel d’être l’un des plus grands pollueurs des mers en raison de l’usage généralisé de produits en plastique jetables. Ce type de pollution, également prégnante dans d’autres pays du Sud-Est asiatique, est régulièrement responsable de la mort de baleines, tortues et autres espèces sauvages.

publicités

Une baleine décède à cause de 40 kilos de plastique dans son estomac

Pendant deux jours, échouée sur une plage des Philippines, une pauvre baleine a agonisé. Malgré l’aide et l’attention des autorités et des pêcheurs, le mammifère de 5 mètres n’a pas survécu.

« Elle était incapable de nager toute seule. Elle était émaciée et faible; L’animal était déshydraté. Le second jour, elle luttait et vomissait du sang ». a annoncé Fatma Idris, directrice du bureau régional des pêches à l’AFP.

publicités

Face à cette catastrophe, les autorités ont décidé de réalisé une autopsie en accord avec les spécialistes du musée D’Bone Collector Museum. Ils ont découvert avec effroi un énorme bloc de 40 kilos de plastique comme des emballages de riz ou des sacs de courses dans son estomac.  Avec un tel bloc, la baleine ne pouvait plus s’alimenter.

« Voilà la cause la mort de ce jeune mâle baleine à bec de Cuvier que nous avons découvert le 16 mars. 40 kg de sacs en plastique. […] Cette baleine avait ingurgité la plus grande quantité de plastique jamais vue dans une baleine. C’est écœurant. Le gouvernement doit agir contre ceux qui traitent les océans comme des décharges. »

publicités

Les Philippines considérés comme de vrais pollueurs des mers

Les écologistes accusent depuis bien longtemps les Philippines d’être de vrais pollueurs des mers. La raison : une utilisation saturée de produits en plastique et bien trop peu de recyclage. Cette pollution au plastique devient un véritable fléau et est la cause de la mort d’un grand nombre de mammifères marins. Les dauphins, les baleines mais aussi les tortues géantes en sont les premières victimes.

Plus de 8 millions de tonnes de plastique sont actuellement dans les océans et mers du monde.

Source: letribunaldunet

Franbuzz sur Facebook

Répondre