Une conductrice de bus utilise une bombe lacrymogène sur deux adolescentes et se retrouve convoquée

Une plainte a été déposée au commissariat de Bourges contre une conductrice du réseau Agglobus. Le 1er octobre 2021, elle a aspergé deux jeunes passagères avec une bombe lacrymogène. Le groupe RATP a présenté ses excuses et suspendu l’employée.

publicités

Selon le père des adolescentes, ses filles de 14 et 17 ans auraient été agressées par une conductrice de bus, le vendredi 1er octobre 2021, à l’arrêt Creps, à Bourges, rapporte Le Berry Républicain.

« Elles rigolaient fort avec des amies et la conductrice les a insultées », assure-t-il. « Elle est revenue avec une bombe lacrymogène et les a bombées. »

publicités

Les deux adolescentes agressées à la bombe lacrymogène

Une version légèrement différente de celle du groupe RATP, propriétaire de la Société des transports urbains de Bourges.

« À la suite d’une remarque d’une des passagères, la conductrice a bloqué les portes du bus, s’est saisie d’une bombe lacrymogène qu’elle avait amenée de sa propre initiative et a aspergé les jeunes filles », a confié la Régie au quotidien régional, tout en présentant « toutes [ses] excuses aux intéressées ».

publicités

Sanctions disciplinaires

Le groupe présente « toutes [ses] excuses aux intéressées » et assure que les conducteurs suivent « des formations de gestion des conflits ».

Puis conclut : « La conductrice a été changée de ligne. Depuis, elle a été retirée du service. Une convocation pour sanctions disciplinaires a été envoyée par courrier à la conductrice. » Une enquête de police est aussi en cours.

Franbuzz sur Facebook

Répondre