Une école a trouvé un cartable perdu dans les années 50, et c’est comme une capsule temporelle pour les gens de cette génération

Aux États-Unis, le printemps dernier, quelqu’un à la North Canton Middle School est tombé sur un artefact impressionnant. Serré contre le mur à côté d’un casier, il y avait un petit sac à main rouge couvert de poussière et de toiles d’araignées, perdu en 1957, vieux de plus de 60 ans. L’accessoire appartenait à une ancienne étudiante. Elle contenait des objets précieux.

publicités

Le sac avait été retrouvé au printemps 2019 dans un mur en réparation de l’école de North Canton et après des recherches et à l’aide des réseaux sociaux, sa propriétaire a été retrouvée la semaine dernière, selon la chaîne locale WTVD.

Ches Pyle travaille en tant que gardien au sein de l’école de North Canton (États-Unis), la découverte remonte au printemps 2019.  En déballant le contenu, il a constaté que l’objet appartenait à une certaine Patti Rumfola. Elle avait fréquentait l’établissement dans les années 50.

publicités

Mais pourquoi personne ne l’avait pas remarqué auparavant ? La raison est simple, l’espace entre les armoires et le mur a été obstrué par une protection métallique.

Lorsque l’école a été partagé pour la première fois sur la page Facebook de la North Canton Middle School, le sac à main a attiré l’attention des curieux. Les gens étaient impatients de trouver la propriétaire du sac à main, disparue depuis 60 ans. Et ils ont réussi. Malheureusement, Patti est décédée en 2013, à l’âge de 71, mais ses cinq enfants ont adoré avoir un aperçu de la vie de leur mère.

publicités

L’école a contacté les descendants de Patty pour leur demander l’autorisation de publier le contenu. Et ils ont accepté.

À l’intérieur, il y avait un médaillon, des fournitures scolaires, du rouge à lèvres,  un peigne ainsi que d’autres produits de beauté

Il y avait également de la gomme à mâcher, des photos de famille et son chien adoré

Patty gardait également plusieurs tickets dans son sac à main. Elle y rangeait aussi sa carte bibliothèque et sa carte de membre d’un club de lecture. « Elle aimait bien les clubs de lecture et de courtepointe », a déclaré sa nécrologie.

Les pièces qui restaient dans son sac ont été réparties entre ses 5 enfants 🙂

Franbuzz sur Facebook

Répondre