Une école privée expulse une fillette de 5 ans juste parce qu’elle souffre de diabète

Les parents trouvent toujours très malheureux que leur enfant soit exclu de l’école à cause d’un besoin particulier, de leur religion, de leur race, d’une maladie, etc.

C’est exactement ce qui est arrivé récemment à une famille du Minnesota. Leur petite fille a été expulsée de l’école privée qu’elle fréquentait depuis 2 ans par ce qu’elle avait des problèmes de diabète.

Kiley Eliason, 5 ans, a appris qu’elle avat un diabète de type 1 il y a quelques années et est forcée de vivre avec une pompe qui doit être changée toutes les 72 heures.

La petite peut faire des crises à cause d’un taux de sucre trop bas ou trop élevé. Malgré cela, jusqu’à aujourd’hui, Kiley allait l’école.
Sa mère, Emma Garvey, a déclaré que l’équipe scolaire de la New Life Academy, une école chrétienne que sa fille fréquentait depuis plusieurs années, avait annoncé que Kiley devrait changer d’école.

publicités

Ils n’ont été informés qu’avec un préavis de deux semaines, malgré les demandes de la maman de Kiley de la laisser terminer son année scolaire.
La New Life Academy a déclaré qu’ils ne pouvaient plus répondre aux besoins de Kiley car ils n’avaient pas les compétences nécessaires pour le faire. Selon le personnel de l’école, la situation médicale de la fillette s’est détériorée et elle n’a plus les ressources nécessaires pour assurer son bien-être.

Ce qui inquiète le plus Emma, c’est qu’il lui est très difficile de trouver un nouveau centre éducatif qui pourra comprendre la situation de Kiley et également collaborer avec la famille pour les soins nécessaires dont la fillette de 5 ans a besoin à cause de son diabète.

publicités

Aujourd’hui, Kiley, qui a déjà été privée de beaucoup de choses à cause de sa maladie, doit faire ses adieux à ses amis, à ses professeurs et à l’infirmière qu’elle adore.

En se basant sur son expérience, Emma souhaite être la porte-parole des personnes victimes de discrimination en raison d’une maladie ou tout simplement parce qu’elles sont différentes.

publicités

Elle appelle à une plus grande sensibilisation et empathie pour ce type de cas. Tout le monde peut aider à créer un monde plus ouvert et plus sain. Il suffit de se mettre dans la peau des autres !

Source: fabiosa

Franbuzz sur Facebook

Répondre