Une enseignante affirme que la cuisine française est raciste

Depuis plusieurs heures sur les réseaux sociaux, des propos d’une enseignante font polémique. Pour cause, elle a déclaré que la cuisine française est définie comme un « outil de l’identité raciale dominante » . Autrement dit, la cuisine française est raciste. Des paroles qui ont suscité de vives réactions dans l’émission les « Grandes Gueules » sur RMC.

publicités

Une enseignante a déclaré que la cuisine française est raciste

Une vidéo fait le tour des réseaux sociaux et provoque de nombreuses réactions. En effet, les propos de Mathilde Cohen, chercheuse au CNRS mais également enseignante au sein d’une université américaine, ont provoqué une grande polémique. Dans une intervention pour l’école Sciences Po, cette femme a déclaré que la cuisine française est un « outil de l’identité raciale dominante » .

Autrement dit, elle serait raciste. Selon l’enseignante, la cuisine française a été définie par et pour les classes moyennes françaises blanches.

publicités

« Les habitudes alimentaires sont façonnées par les normes des classes moyennes supérieures blanches » , a-t-elle affirmé, avant de poursuivre. « Le droit contribue à marginaliser les minorités raciales et ethnologiques en accordant à la culture alimentaire blanche française le statut de régime alimentaire privilégié et juridiquement protégé » . La vidéo où Mathilde Cohen tient ce discours a largement été partagé sur le réseau social Twitter où de nombreuses personnes se sont insurgés face à de tels propos.

Une vidéo qui a provoqué de vives réactions

Cette vidéo a également été abordé dans l’émission « Les Grandes Gueules » sur RMC. Les personnes sur le plateau ont été choqués par les déclarations de l’enseignante sur la cuisine française. C’est notamment le cas de Stella Kamnga qui a poussé un coup de gueule. « Au bout d’un moment, il faudrait qu’on arrête d’avoir ces chercheurs en carton. Je les vois mal aller en vacances en Chine et dire que la gastronomie chinoise c’est de la ‘chinoisité’ ou que la gastronomie africaine c’est de l’africanité » , a-t-elle déclaré, avant d’ajouter. « La gastronomie, clairement quelle qu’elle soit, est un train culturel qui varie en fonction du milieu dans lequel on se trouve. Si on est en France c’est logiquement la gastronomie française qui domine et vice-versa dans les autres pays » .

publicités

Également présent sur le plateau de cette émission, l’étudiant Louis Boyard, connu pour son franc-parler dans les médias, a réagi face aux propos de la chercheuse du CNRS qui dit que la cuisine française est raciste. « Sur les questions universitaires, il y a toujours quelqu’un qui trouve le petit truc qui va faire polémique et on en fait tout un foin alors qu’on y gagnerait beaucoup plus à l’ignorer » , a-t-il déploré.

Sciences Po a tenu à se défendre face à cette polémique. L’école a publié un message sur son compte twitter pour préciser que Mathilde Cohen n’enseigne pas dans leur établissement. « Sciences Po ne promeut aucune théorie ni école de pensée particulière » , a rappelé l’université.

Source: Le Tribunal du net

Franbuzz sur Facebook

Répondre