Une esthéticienne continue son activité à travers la fente de sa boite aux lettres (VIDÉO)

Le coronavirus aura eu ceci de positif, qu’il force les gens à être créatifs et à se réinventer. De nombreux commerces ont dû trouver un moyen d’adapter leur business pour continuer à vendre leurs produits ou leurs services en période de confinement.

publicités

C’est le cas de cette femme, qui a décidé de poursuivre son activité malgré le confinement, en faisant les ongles de ses clientes à travers la fente de sa boîte aux lettres. Efficace, non ?

Tasleem Yasir, 40 ans, esthéticienne à Belfast, a eu une idée originale. Elle a demandé à son mari de s’entrainer à lui faire les ongles à travers la fente de la boite aux lettres. À la base, l’idée était de simplement enregistrer une vidéo drôle. Elle a donc installé une table basse près de la porte et elle a sorti son matériel à manucure. Son mari, Raja, qui n’a pas peur du ridicule a osé glisser sa main dans la fente pour se laisser poser du vernis. Leur fils, Mohammed, a enregistré la petite séance.

publicités

La famille a posté la vidéo sur leurs réseaux sociaux, dans le but de faire rire leurs amis. Mais rapidement, les clientes du salon de beauté de Tasleem se sont partagées la vidéo et ont trouvé que l’idée était géniale. Elles n’ont pas compris qu’il s’agissait d’une blague et elles ont inondé la messagerie de l’esthéticienne de messages, voulant toutes prendre rendez-vous derrière la porte.

publicités

Bien que Tasleem travaille d’habitude depuis son domicile, elle n’a pas mis en place ce service pour de vrai, pour des raisons sanitaires, car cela serait contraire aux règles imposées par le gouvernement. Néanmoins, voir qu’autant de personnes ont ri et que de nombreuses clientes ont pensé à elle, cela lui a suffi pour retrouver le sourire, elle qui craint pour sa santé financière, alors que le confinement la contraint au chômage technique, elle qui est indépendante.

Franbuzz sur Facebook

Répondre