Une étudiante de 18 ans, meurt percutée par un conducteur ivre, à contre-sens et en excès de vitesse

Dans un terrible accident, Charlotte Geysel, 18 ans, est décédée vendredi soir, dans le village d’Edewalle, situé dans la commune de Kortemark, en Belgique. Le conducteur de l’autre véhicule impliqué a été emmené à l’hôpital. Une aide psychologique a été mise en place pour ses camarades endeuillés.

publicités

Aux environs de 22H30, Charlotte se trouvait au volant de sa petite Fiat à un carrefour du village d’Edewalle, dans la commune de Kortemark, en Belgique,  elle a été percutée par une autre voiture. Le choc était si violent que les débris du véhicule de la jeune femme ont été retrouvés à plus de 100 mètres du lieu de l’impact.

Les secours n’ont rien pu faire pour sauver la jeune femme, originaire de Koekelare. L’autre automobiliste, âgé de 38 ans, qui avait bu, roulait trop vite et a contresens, il a été transporté dans un état très grave à l’hôpital. Mais ses jours ne sont aujourd’hui plus en danger.

publicités

Il pourra donc répondre de ses actes puisque, selon le Nieuwsblad, il avait beaucoup trop bu, roulait beaucoup trop vite et roulait à contresens au moment du choc. La petite Fiat dans laquelle se trouvait Charlotte a été catapultée. La jeune femme n’a eu aucune chance de s’en sortir. Des débris de son véhicule ont été retrouvés à plus de 100 mètres du lieu de l’impact, tant le choc a été violent. La Mercedes classe X de l’autre conducteur a elle aussi été projetée à plus de 50 mètres du lieu de l’accident.

image: © Benny Proot

Lundi/hier, les étudiants de l’établissement Vives, à Torhout, ont bénéficié d’un soutien psychologique après le drame survenu durant le week-end. “La mort de Charlotte a provoqué un choc terrible auprès de tout le monde ici. Charlotte restera une étudiante de Vives et dans trois ans, son nom sera cité lors de la remise des diplômes”, prolonge Noël Selis.

publicités

La victime était passionnée de piano et de théâtre. Quelques minutes avant de monter dans son véhicule, la jeune étudiante avait appelé sa maman : « Elle était pourtant toujours si prudente » a déclaré cette dernière.

Franbuzz sur Facebook

Répondre