Une femelle orang-outan qui a perdu son bébé se montre très protectrice d’une maman qui allait son bébé devant son enclos

Une jeune maman a fondu en larmes après qu’une femelle orang-outan l’ait protégée pendant qu’elle allaitait son bébé dans un zoo.

publicités

L’instinct maternel est plus fort que tout, comme le prouvent encore ces magnifiques images que l’on peut voir dans cette vidéo. Dans un zoo autrichien, une femelle orang-outan endeuillée par la perte d’un bébé mort-né, s’est approchée d’une visiteuse qui était en train d’allaiter son bébé à proximité de son enclos. L’animal a ensuite fait des gestes de protection envers la maman et son bébé qui partageaient ce moment intime.

publicités

Gemma Copeland, une jeune maman britannique de 30 ans, a eu les larmes aux yeux après avoir vécu un moment exceptionnel dans le zoo de Schönbrunn en Autriche. Elle visitait le zoo avec son compagnon et Shane, leur bébé de 15 semaines.

publicités

Alors qu’ils se baladaient près de l’enclos des singes, le bébé a fait comprendre qu’il avait faim. La jeune maman s’est assise sur un banc installé le long de la vitre de l’enclos des primates et elle ne s’attendait pas à ce qui allait se produire ensuite.

Une femelle orang-outan s’est approchée de la vitre quand elle a aperçu que la maman tenait son enfant dans ses bras. Cette femelle venait à peine de perdre un bébé mort-né et son instinct maternel lui disait qu’elle devait prendre soin de cette maman et son bébé. « Elle m’a regardée droit dans les yeux, elle a ensuite levé sa main comme pour toucher mon fils. J’étais choquée par la beauté de cette créature ».


Source de vidéo: Dailymail

Pendant 30 minutes, le singe s’est assis contre la vitre pour protéger la maman et son enfant. Quand Gemma a donné le sein à Shane, l’orang-outan était fasciné et encore plus protecteur. Le singe a même été chercher un bout de tissu pour s’installer plus confortablement. « Elle caressait la vitre comme pour me protéger. J’étais bouche-bée. Une foule de personnes s’est amassée pour voir ça ».

Franbuzz sur Facebook

Répondre