Une femme accouche toute seule après avoir été oubliée par le personnel à la maternité de Lyon (vidéo)

La jeune maman s’est elle-même présentée aux médecins,  à l’hôpital Saint-Joseph-Saint-Luc de Lyon. . Son bébé dans les bras, encore rattaché par le cordon ombilical. Elle veut aujourd’hui comprendre ce qui s’est passé

On connaissait les histoires d’accouchement dans des lieux insolites parce que la maman a manqué de temps avant d’arriver à la maternité. Mais le scénario d’un accouchement en solitaire à la maternité, beaucoup moins. C’est pourtant l’histoire qui est arrivée à Coline, 30 ans, venue accoucher de son 2e enfant à l’hôpital Saint-Luc Saint Joseph de Lyon le 7 juin dernier, rapporte Le Progrès. Installée en salle d’accouchement à 6h30 au moment de la relève entre l’équipe de nuit et celle de jour, la jeune femme va finalement accoucher totalement seule une heure plus tard.

Le 7 juin 2019, très tôt le matin, Coline, une jeune mère de 30 ans se dirige vers la maternité de Lyon après avoir perdu les eaux pour accoucher de son deuxième enfant. Une fois arrivée à l’hôpital, la jeune femme se présente à l’accueil et remplit les quelques modalités administratives nécessaires. Pendant ce temps, son mari, qu’elle a eu le temps de prévenir, dépose leur fille chez leur voisin et s’apprête à la rejoindre. En attendant son mari, Coline est amenée dans une première salle afin d’être auscultée. Jusqu’ici tout se passe bien, le premier examen est concluant, la sage femme sort et Coline se retrouve seule dans la salle d’examen.

image:  GOOGLE STREET VIEW

Installée en salle d’accouchement, Coline a des contractions de plus en plus forte. C’est à ce moment, qu’elle s’aperçoit qu’elle n’a pas à sa disposition de sonnette près de son lit. Comme elle n’est plus en état de se lever, Coline décide de hurler “mon bébé arrive”, en vain. Pendant ce temps, le personnel demande à son mari de patienter à l’entrée en lui expliquant qu’une péridurale est en train d’être posée.

« Comme j’étais toute seule parmi une équipe médicale, au milieu d’un hôpital, je me disais jusqu’au bout qu’on n’allait pas me laisser comme ça », explique Coline. Pourtant, durant 1 heure, personne n’intervient auprès de Coline.

Après une heure d’efforts, vers 7h30 du matin elle donne finalement naissance à une petite fille. Elle réussit ensuite à se lever de son lit avec son bébé, Lou, dans ses bras, et encore relié par le cordon ombilical pour chercher de l’aide auprès de l’équipe soignante. Pendant tout ce temps, son mari attendait impatient dans la salle d’attente en pensant que sa femme était en train de se faire poser une péridurale.

Heureusement la mère et son nouveau né sont en bonne santé et l’hôpital s’est longuement excusé de la négligence commise.

Franbuzz sur Facebook

Répondre