Une femme arrêtée et incarcérée pour avoir demandé à son mari de faire le ménage

Une Britannique a été arrêtée et accusée de « comportement dominant » après avoir demandé à son bodybuildeur de mari de l’aider dans le nettoyage de la maison, selon le Daily Mirror.

Originaire de Catterick, dans le North Yorkshire, Valerie Sanders, 58 ans, a été arrêtée en avril 2018 après avoir harcelé son mari pour qu’il fasse le ménage. Elle se plaignait qu’il passait trop de temps au gymnase et à nettoyer sa voiture.

publicités

Michael et Valerie s’étaient mis en couple en 2014 après s’être rencontré en ligne deux ans plus tôt.
Valerie a déclaré que Michael était devenu « obsédé » par la musculation après avoir décroché un emploi de gérant de salle de sport. « Nous ne sortions plus. Je travaillais et il était au gymnase de tôt le matin jusqu’à tard le soir. Je ne l’ai juste pas vu. »

image: Facebook

Accusée de harcèlement moral

Après avoir passé 17 heures en prison, Valerie a été accusée de « persuasion coercitive ». Cette forme de harcèlement moral est devenue un crime en décembre 2015 à la suite d’une campagne visant à lutter contre les violences psychologiques.

publicités

Elle a été « traitée comme un criminel », a-t-elle expliqué au Sun. Elle a ajouté que son mari passait la majeure partie de son temps à la salle de sport, et qu’il ne faisait rien à la maison à part laver la voiture.
C’est en avril de l’an dernier que quatre voitures de police ont débarqué chez elle et qu’elle a été accusée de « comportement coercitif ou de contrôle ».

image: Facebook

Le contrôle coercitif se produit lorsqu’une personne avec laquelle vous êtes liée se comporte de manière telle que vous vous sentez contrôlé, dépendant, isolé ou effrayé. En 2015, c’est devenu un crime, en Grande-Bretagne, pour lutter contre les abus non physiques.

publicités

Selon Metroles charges retenues contre Valerie ont été abandonnées cette semaine, juste avant le procès. En effet, l’affaire a été classée après qu’un témoin clé ait décidé de ne plus soutenir l’accusation. La quinquagénaire a toutefois reçu une ordonnance restrictive et ne pourra pas s’approcher de Michael pendant deux ans.

Franbuzz sur Facebook

Répondre