Une femme de 91 ans, atteinte de démence, terrorisée par les employés d’une maison de retraite

Aux États-Unis, la famille de Margaret Collins, 91 ans, a porté plainte contre deux employés de la résidence pour personnes âgées où elle était admise. Ils avaient publié en ligne une vidéo où ils se moquaient d’elle et où ils la terrorisaient.

C’est CBS qui rapporte cette nouvelle qui va sans doute en agacer un grand nombre d’entre vous tant il s’agit d’une histoire cruelle. En effet, dans la ville de Glenview située dans l’État de l’Illinois, deux employés d’une maison de retraite, Brayan Cortez et Jamie Monteza, se sont distingués de la pire des manières. Les deux jeunes ont décidé de ridiculiser Margaret Collins, une dame de 91 ans atteinte de démence, dans une vidéo qu’ils ont publiée sur les médias sociaux. Une véritable honte.

Dans la séquence, qui a été publiée par les deux jeunes adultes sur le média social Snapchat, on peut voir Margaret Collins, 91 ans, couchée dans son lit et agitant les bras, visiblement en détresse. Elle semble vouloir repousser une jaquette d’hôpital, un objet pour lequel elle entretenait une phobie certaine.

Capture YouTube

La vidéo partagée est accompagnée de la mention «Magaret déteste les jaquettes» et de deux émoticônes ricaneuses. «Elle agite les bras pour une seule raison : elle n’a pas la mobilité pour s’en aller. C’est la seule façon pour elle de se protéger», estime son fils Tom, qui poursuit aussi la résidence de sa mère.
«Tu te demandes comment cela peut être une source de divertissement», ajoute la fille de Margaret Collins.
«La vie privée de Margaret a été violée. Ils n’avaient pas le droit d’avoir des téléphones dans la chambre», a ajouté l’avocat des Collins.

Capture YouTube

CBS raconte que l’avocat de la famille de Margaret Collins affirme que sa vie privée a été violée parce que les téléphones étaient interdits dans la chambre. La chaîne de télévision indique que Brayan Cortez et Jamie Monteza font également face à une accusation d’atteinte à l’ordre public de la part de la police. Ils vont donc devoir rendre des comptes devant un tribunal. Ils ont également été renvoyés de la maison de retraite en question.

On vous laisse regarder ce court reportage de la chaîne de télévision américaine CBS qui contient la fameuse vidéo en question. On préfère vous prévenir, ces images pourraient en heurter certains d’entre vous.


Source de vidéo: Youtube-CBS Chicago
Source: CBS
Crédit Photo: Courtoisie

Franbuzz sur Facebook

Répondre