Une femme enceinte violemment agressée et frappée sans raison alors qu’elle promenait son chien dans la rue

L’agresseur a été retrouvé par les policiers et placé en garde à vue. Il s’en est pris violemment à deux femmes en pleine rue, sans aucune raison.

publicités

Les faits se sont déroulés dans la soirée du mercredi 12 août à Mantes-la-Jolie, une commune de 45 000 habitants située à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Paris. Un couple de trentenaires marchait dans la rue vers 22 heures, sans aucune raison, un homme a donné deux coups de poing à la femme. Son compagnon a poursuivi l’agresseur qui a rapidement disparu.

Dans sa fuite, ce dernier croise la route d’une passante de 20 ans, enceinte, qui promenait son chien sur la place Saint-Maclou. Elle était au téléphone. L’homme lui a craché dessus et l’a frappée au visage, là encore gratuitement. La victime a chuté au sol. Fort heureusement, elle ne souffre que de blessures légères et son bébé va bien.

publicités

Il pensait que la victime prévenait la police

Pourquoi s’en est-il pris à elle ? « Il a pensé que la jeune femme enceinte appelait la police », précise-t-on au commissariat de Mantes-la-Jolie. À l’arrivée des policiers, elle décrit avec précision son agresseur. Ils partent à sa recherche et l’interpellent quelques minutes plus tard. Ce dernier, qui était manifestement en état d’ébriété, ne disposait d’aucun papier d’identité au moment de son interpellation et il a refusé de révéler son nom aux policiers.

Après avoir examiné le trentenaire, les pompiers ont estimé qu’il devait voir un médecin, en raison de son alcoolémie. Il est alors transporté à l’hôpital de Mantes-la-Jolie où il passe la nuit en observation, surveillé par des policiers.

publicités

Il bouscule un policier et tente de prendre la fuite

Vers 5 heures, conduit à sa demande aux toilettes, le trentenaire en profite pour tenter de fausser compagnie à ses gardiens. Il bouscule une fonctionnaire et part en courant. Rattrapé dans la foulée, il sera placé en garde à vue pour « violences volontaires et état d’ivresse » et « tentative d’évasion ».  Les deux femmes agressées dans le centre-ville ont déposé plainte.

Le suspect habite Mantes-la-Jolie. Cet homme âgé de 30 ans est déjà connu des services de police pour des affaires de stupéfiants. Il a fait l’objet d’un examen de comportement ce jeudi tandis que sa garde à vue a été prolongée.

Franbuzz sur Facebook

Répondre