Une honte : Une mère de famille s’invente un cancer et récolte plus de 50.000 €

Il arrive souvent de voir sur internet et surtout sur les réseaux sociaux des photos et messages pour la collecte de fonds pour des personnes malades ou en détresse. Cependant, il s’avère que ces demandes de collectes de fonds ne sont pas toujours vraies et certaines personnes derrière cela profitent de la générosité des gens pour amasser de grandes sommes d’argent, comme le cas de cette femme qui a simulé être malade d’un cancer et qui a été relayé par le Dailymail.

Une mère de famille a prétendu avoir le cancer pour récolter 50 000 € offerts par des généreux donateurs. Une honte.

Nicole Elkabbas est une mère de famille originaire de Broadstairs, à une centaine de kilomètres à l’est de Londres. En février 2018, la femme de 40 ans a décidé d’ouvrir une cagnotte en ligne sur le site GoFundMe. Dans une longue présentation, son mari explique aux internautes que sa femme a été diagnostiquée d’un cancer des ovaires, qu’elle a déjà subi plusieurs opérations et qu’une autre, plus importante, est encore prévue dans les prochaines semaines en Espagne.

publicités
image: The Sun

Des photos trompeuses

Sur la page de la cagnotte, la mère de famille n’a pas hésité à publier des photos en se mettant en scène. Sur l’une d’entre elles, elle se montrait aux côtés de son fils de 11 ans. Sur une autre, elle semblait être à l’agonie sur un lit d’hôpital. « Nous avons besoin d’assez d’argent pour couvrir le traitement, l’opération, les analyses sanguines, l’IRM, les frais de déplacement,… (…) », annonçait le couple sur la page, désormais retirée de la plateforme de crowdfunding.

image: The Sun
image: The Sun
image: The Sun

Près de 700 personnes lui donnent 52.000 €

En quelques mois, 698 généreux donateurs ont versé un total de 45.060 £, soit un peu plus de 52.000 €, pour aider Nicole à payer son traitement. Mais des enquêteurs de la police ont découvert le pot aux roses. Nicole Elkabbas n’a jamais été malade, elle ne souffrait pas d’un cancer et elle ne devait pas se rendre en Espagne pour être opérée. Ce mardi, un porte-parole de la police de Ket a annoncé que la femme était accusée d’avoir accepté frauduleusement des dons pour une maladie qu’elle n’aurait jamais eue.

publicités

Elle comparaîtra devant le juge le 2 mai

« Nicole Elkabbas est accusée de six chefs d’accusation de fraude à la suite d’une enquête menée par des enquêteurs du département « Serious Crime » du Kent et Essex. Elle aurait faussement prétendu avoir eu besoin d’un traitement contre le cancer pour recevoir des dons du public, entre février et août 2018 », a déclaré la police.

En fin de compte, si vous voyez un message et des photos comme ceux partagés par Lucy apparaître sur votre fil d’actualité, méfiez-vous et si vous voulez aider, essayez de bien faire des recherches et de ne pas passer par des supports virtuels pour être sûr que l’argent donné soit versé pour une bonne cause. N’hésitez pas à partager cet article pour sensibiliser les gens sur ce genre d’arnaque !

publicités
Sources: Dailymail.The Sun

Franbuzz sur Facebook

Répondre