Une institutrice frappe violemment son cheval, les images sont choquantes (vidéo)

Une enseignante du primaire filmée en train de frapper et de donner des coups de pied à un cheval a été suspendue de son travail et reçoit des menaces de mort dans le cadre d’une enquête de la RSPCA.

publicités

Sarah Moulds, 37 ans, craint pour sa vie, a rapporté Le soleil, après avoir reçu des menaces de mort lorsque des images ont émergé d’elle s’en prenant au cheval en détresse. Les voisins disent qu’elle s’est cachée, tandis que l’école primaire Somerby dit que la mère de deux enfants a été suspendue de son rôle dans l’attente d’une enquête sur une prétendue cruauté envers les animaux.

Dans la vidéo écoeurante, une cavalière est vue en train de s’en prendre à un cheval blanc après qu’il ait heurté la route. Mme Moulds, qui serait chef d’équipe de son poney club local, a fermé ses comptes de réseaux sociaux et resterait dans un lieu secret après avoir reçu des abus et des menaces.

publicités

La vidéo très choquante d’une femme qui maltraite un cheval

C’est une vidéo très difficile à regarder ! Une jeune femme, appelée Sarah Moulds, a été filmée en train de frapper violemment un cheval. Sur les images, on peut voir qu’elle assène des coups de pied et également des gifles à plusieurs reprises à l’animal. Un comportement totalement inapproprié et condamnable. Suite à la médiatisation de la vidéo, cette enseignante a été démis de ses fonctions. En plus de cela, elle a également été évincée de son poste de bénévole au sein du poney-club local.

De nombreuses personnes se sont insurgées à l’encontre cette mère de deux enfants. C’est notamment le cas de la PDG de l’organisation de protection des animaux appelé « Save Me Trust » , Anne Brummer. « Absolument dégoûtant, elle devrait être poursuivie et ne plus être autorisée à s’approcher d’un chevalPersonne autour d’elle ne semble énervé, qu’est-ce qui ne va pas avec ces gens » , a-t-elle déploré.

publicités

Source de vidéo: Le Tribunal du net

Son oncle prend sa défense

Au vu de l’ampleur de cet événement, Sarah Moulds a pris une grande décision. D’après les informations du média Europa Today, son voisin a révélé que la jeune femme de 37 ans « a dû partir après avoir reçu des menaces de mort et de nombreux abus ignobles » . Inquiète pour sa vie, elle n’a voulu prendre aucun risque.

Comme le rapporte The Sunl’oncle de l’enseignante, David Kirkham est alors montée au créneau pour la défendre. « C’est une personne très droite, une personne fantastique qui aime absolument ses chevaux » , a-t-il déclaré à propos de cette mère de deux enfants, avant d’ajouter : « Il n’y avait aucune intention malveillante » .

On espère alors que toute la tension autour de cette jeune femme va rapidement redescendre et qu’elle ne se comportera plus jamais de la même façon avec des animaux.

Franbuzz sur Facebook

Répondre