Une mère indigne injecte du savon et de l’eau javel dans le corps de son bébé parce qu’elle ne l’aimait pas

Pour la troisième fois depuis sa naissance, Eylul Miray, 18 mois, est hospitalisée. Mais ce sera la fin de son cauchemar, car sa mère, la cause de tous ses malheurs, a finalement été jugée coupableet sera condamnée à une peine d’emprisonnement dans les prochains jours…

Relayée par nos confrères du Daily Mail, cette triste histoire se serait produite à Istanbul, en Turquie.

publicités
Crédit: AsiaWire – Dailymail

Tombée gravement malade, Eylul Miray est emmenée aux urgences par son père. Cependant la police décide de mener une enquête plus approfondie, car c’est la troisième fois que la fillette est hospitalisée. Durant l’enquête, les policiers découvrent alors avec effroi que la coupable dans cette affaire n’est nulle autre que sa mère Elif K.

Elle a d’ailleurs avoué aux forces de l’ordre avoir torturé son propre enfant depuis qu’elle n’avait que 1 mois !

publicités
Crédit: AsiaWire – Dailymail

« Je ne pouvais pas aimer ma fille, je ne pouvais pas me réchauffer auprès d’elle. Alors j’ai décidé de la torturer », expliquait-elle au procureur lors de son procès. « Depuis qu’elle a eu un mois, j’ai mis de l’eau de javel et du savon liquide dans ses oreilles, son nez et son nombril jusqu’à ce que ça saigne. »

Lorsque le bébé était très mal au point, elle l’emmenait elle-même à l’hôpital. Puis, de retour à la maison, elle récidivait ! « Je lui injectais de l’eau de javel et du savon liquide et je la coupais avec une lame de rasoir sur la tête, les yeux, les jambes, les bras et la poitrine. Puis quand elle était à l’hôpital, j’ai injecté du savon liquide de l’hôpital dans ses veines. J’ai aussi injecté de l’eau de javel dans ses veines à la maison », raconte cette mère de trois enfants !

publicités
Crédit: AsiaWire – Dailymail

Ses proches la soupçonnaient depuis longtemps de faire du mal à sa fille. Après les deux premières hospitalisations, elle avait toujours été questionnée par les enquêteurs, mais ces derniers l’avaient toujours laissé partir, jugeant que la mère était OK avec son bébé… Cette fois-ci, elle ne s’en sortira pas, car la mère indigne a été jugée coupable. D’ailleurs, sa sentence sera prononcée très bientôt et espérons qu’elle sera assez lourde pour qu’elle se rende au moins compte de sa folie !

Source: Dailymail – topibuzz

Franbuzz sur Facebook

Répondre