Une passagère voyage sans dossier à son siège… EasyJet demande de supprimer la photo qui le prouve et fait polémique

Un internaute a diffusé mardi 6 une photo montrant une passagère d’un vol EasyJet assise sur un siège sans dossier. Elle a finalement pu accéder à une vraie place, mais la situation comme la réaction de la compagnie a choqué ou fait rire les twittos.

Une fois de plus une compagnie aérienne low-cost est l’objet d’une polémique. Un voyageur a photographié sa voisine de siège qui a dû s’asseoir sur un fauteuil sans dossier. EasyJet, principale concurrente de Ryanair est tellement embarrassée qu’elle a demandé au  voyageur de supprimer sa photo.

publicités

La photo a fait le buzz et la réponse d’EasyJet presque autant. Une situation aussi inconfortable que contraire aux règles de sécurité.
Selon Matthew Harris, l’internaute qui a diffusé la photo (prise selon lui par son associé), la passagère en question a dû rester là le temps que tous les autres soient installés. Ce ne serait qu’après, l’avion n’étant pas bondé, qu’elle se serait vue proposer un autre siège en bon état.

L’internaute à l’origine du buzz interroge également sur ce qui se serait passé si l’avion avait été plein. Les deux solutions envisageables n’auraient pas été très valorisantes pour EasyJet: obliger un passager à voyager ainsi ou lui refuser l’accès à l’avion.

publicités

La réaction de la compagnie a également suscité beaucoup de critiques. Sur Twitter, elle a en effet demandé à Matthew Harris de supprimer sa publication et de s’adresser à elle uniquement via des messages privés. Une demande que l’homme a refusée, et qui a beaucoup fait rire les autres internautes.

La compagnie demande de retirer la photo

Matthew Harris a totalement halluciné de voir ça. Les jointures du dossier manquant ont été recouvertes d’un scotch noir pour ne pas blesser la passagère. « Comment cela peut-il être autorisé ? », écrit Matthew en partageant sa photo sur Twitter, alors qu’il que l’avion s’apprête seulement à décoller. Dans sa publication, il taggue l’EASAet l’IATA, deux agences de sécurité aérienne européennes. La réponse de Ross, community manager d’EasyJet ne s’est pas faite attendre : « Bonjour Matthew, merci d’avoir porté cela à notre attention. Avant de mener une enquête, puis-je vous demander de supprimer la photo et de me contacter par message privé afin d’avoir plus d’infos et de pouvoir vous aider. Ross. ».

publicités

La passagère a été déplacée sur un siège en bon état

Mais il en faut plus pour déstabiliser Matthew, qui refuse de supprimer le cliché. « Certainement pas. Il s’agit d’une vraie photo prise dans un avion qui est actuellement en approche de Genève ». Finalement, après plusieurs heures, EasyJet a répondu à la presse qui voulait en savoir plus sur l’incident. Juste après l’atterrissage, le service de sécurité de la compagnie a inspecté l’avion pour constater l’existence du siège défectueux. Par contre, la compagnie indique que personne ne s’est assis sur ce siège, qui n’a été attribué à personne. Selon EasyJet, « aucun passager n’a été autorisé à s’asseoir sur ces sièges puisqu’ils étaient défectueux, en attente d’une réparation ». Plus tard, Matthew a fini par réagir à la polémique qu’il a déclenchée, en indiquant qu’une dame s’était bien assise à cette place, mais qu’on lui a demandé de changer de siège avant le décollage.

Franbuzz sur Facebook

Répondre