Une petite chienne se sacrifie pour sauver son jeune maître de 10 ans, attaqué par un loup (vidéo)

En Russie, un petit chien, une femelle de race Jack Russell, n’a pas hésité à donner de sa vie pour sauver celle de son jeune maître attaqué par un loup. Une caméra de surveillance a pu filmer cet acte de bravoure hors du commun.

publicités

Les faits se sont déroulés le 21 décembre dernier à Syktyvkar, une ville russe située à un millier de kilomètres au nord-est de la capitale Moscou, rapporte le Daily Mail. Une femelle de race Jack Russell n’a pas hésité à donner de sa vie pour sauver celle de son jeune maître, qui allait être attaqué par un loup. Un acte de bravoure qui a été filmé via une caméra de surveillance.

Yemelyan, dix ans, jouait à cache-cache avec ses frères et soeurs. Tapis dans un amas de neige, le petit garçon n’avait pas remarqué qu’un loup s’approchait dangereusement de lui. Au contraire de Jessie, le Jack Russel de la famille, qui a surgi de la maison pour faire fuir le prédateur.

publicités

Le petit Jack Russel n’avait évidemment aucune chance contre le loup

Un combat s’engage alors entre les deux animaux, hors caméra, mais les cris de la petite chienne ne laissent aucun doute : Malheureusement, la petite Jack Russell y laissera sa vie, laissant le temps à l’enfant de prendre la fuite avant d’être secouru.

Le petit chien n’avait évidemment aucune chance contre le loup, qui a lâché sa proie et s’est enfui dans les bois à l’arrivée du père de l’enfant, Ruslan. Jessie, grièvement blessé et couvert de sang, était encore vivant. Le père l’a directement conduit à la clinique vétérinaire la plus proche, située à plus de 200 kilomètres.

publicités

Là, on lui a expliqué qu’il n’y avait plus rien à faire pour le pauvre animal, à qui on a simplement donné des antidouleurs. Jessie est finalement mort au retour à Syktyvkar, dans les bras de Marina, la mère de famille.

Les chasseurs ont obtenu l’autorisation de tuer le loup

Le chien a été retrouvé vivant mais gravement blessé et couvert de sang : « Il est mort dans les bras de ma femme alors qu’elle se rendait à la clinique vétérinaire de Syktyvkar », raconte le père.

Ruslan et ses amis chasseurs ont reçu l’autorisation d’abattre le loup, ce qu’ils ont fait. Selon le père, plusieurs attaques de loups contre des chiens ont été récemment constatées dans la région et la population craint pour la vie des enfants.

Selon le journal local Komsomolskaïa Pravda, c’est la faim qui pousse les loups, et parfois même les ours, à sortir de la forêt et à se rapprocher des habitations humaines.


Source de vidéo: Mail Online Videos

Franbuzz sur Facebook

Répondre