Une raie de 150 kg sauvée par les pompiers dans l’Hérault échouée sur une plage de la Méditerranée

C’est un sauvetage insolite, à l’aube de Noël. Les sapeurs-pompiers ont sauvé une magnifique raie Mobula d’environ 150 kg sur une plage de Marseillan dans l’Hérault. L’animal marin était échoué sur le sable, incapable de repartir en mer.

publicités

Intervention peu commune ce mercredi 23 décembre, des sapeurs-pompiers du Sdis 34 : ils ont remis en mer une raie aigle de 150 kg échouée sur une plage à Marseillan, à quelques kilomètres à l’est d’Agde. L’animal était vivant mais avait besoin d’aide pour reprendre la mer.

Alertés par un promeneur, les secours nautiques ont porté secours à une raie mobula de 3,4 mètres d’envergure et de 2,2 mètres de long échouée sur la grève. Le diable de mer méditerranéen (Mobula mobular) de 150 kilos se trouvait incapable de regagner le large par ses propres moyens.

publicités

Opération de sauvetage réussie

Les pompiers et des experts du milieu marin se sont d’abord concertés, afin de « déterminer la viabilité de la raie », explique le SDIS 34, cité par le média local. Pour remettre la raie à l’eau à une distance d’un mille nautique, les secours ont décidé d’utiliser un scooter des mers et des bateaux de secours des plongeurs d’Agde et de Sète.

« Après avoir fait intervenir les spécialistes de l’aire marine protégée de la ville d’Agde en lien avec des experts du milieu marin qui ont permis d’évaluer l’état du poisson, il a été décidé d’organiser une opération de secours afin de le ramener au large des côtes littorales, à environ 1 mille nautique, à l’aide du jet ski du CSP d’Agde ainsi que des bateaux de secours de Sète et d’Agde », explique le Service départemental d’incendie et de secours de l’Hérault (SDIS 34) sur sa page Facebook.

publicités

Un moment inoubliable

L’opération a été un succès et l’animal a pu regagner le large. « Un moment inoubliable et de pur bonheur pour nos plongeurs, ce genre de moment qui fait du bien en cette période difficile, qui donne du sens à la vie et à notre environnement », concluent les pompiers l’Hérault.

Les raies mobula sont surnommées « diables de mer » mais elles sont totalement inoffensives pour l’homme. Connues pour réaliser des sauts spectaculaires au-dessus de la mer, ces raies géantes sont considérées comme en danger d’extinction.

La raie mobula est une espèce commune en Méditerranée. Proche visuellement de la raie manta, la raie mobula est connue pour « voler » au-dessus de l’eau.

Franbuzz sur Facebook

Répondre