Une semaine après la rentrée, 28 établissements scolaires et 262 classes fermées en France à cause de l’épidémie

Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a refait le point sur l’impact de l’épidémie de coronavirus sur les écoles, ce lundi 7 septembre. 28 établissements scolaires ainsi que 262 classes sont fermés en France en raison de cas de Covid-19

publicités

Une semaine après la rentrée scolaire, 28 établissements ainsi que 262 classes sont fermés en France en raison de cas de Covid-19, a indiqué lundi le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer sur BFM-TV. Soit six établissements de plus qu’en fin de semaine dernière et plus du double du nombre de classes.

« C’est le genre de choses que nous attendions », « c’est le corollaire indispensable de la prudence que nous avons », a commenté le ministre, ajoutant que le chiffre serait « probablement plus élevé au cours des prochains temps ».

publicités

« L’immense majorité des élèves sont revenus »

Jean-Michel Blanquer s’est par ailleurs réjoui du retour des enfants à l’école, phénomène qu’il a qualifié de « massif ».
Interrogé pour savoir combien d’élèves manquaient à l’appel en cette rentrée, il a estimé qu’il était « trop tôt pour donner un chiffre ». « Les premières remontées que nous avons, c’est que l’immense majorité des élèves sont revenus », a-t-il dit.

En mai-juin dernier, le ministère avait évalué à environ 5% le nombre d’élèves décrocheurs en raison du confinement, un chiffre souvent jugé sous-estimé par le terrain.

publicités

Bientôt un dispositif enfant malade « spécial Covid »

Jean-Michel Blanquer était invité de BFMTV aux côtés d’Elisabeth Borne. Les deux ministres ont assuré qu’un dispositif enfant malade « spécial Covid » allait être dévoilé pour les parents qui doivent garder leur enfant qui ne peut plus être scolarisé.

« La priorité est que les parents puissent continuer à travailler, rappelle Elisabeth Borne, la ministre du Travail. Si ça n’est pas possible, on finalise un dispositif, que ce soit des indemnités journalières ou de l’activité partielle qu’on est en train d’arbitrer. »

300 000 masques transparents bientôt déployés

Également questionné sur le port du masque chez les enfants du primaire, Jean-Michel Blanquer a déclaré qu’il s’agissait d’un « point de vue très minoritaire ». Le masque reste pour l’heure obligatoire qu’à partir du collège.

Le ministre a aussi confirmé que des masques transparents, qui permettent de lire sur les lèvres, seraient bientôt distribués à des professeurs enseignant à des élèves en situation de handicap ou à certains enseignants en maternelle. « Ce type de masque a été homologué très récemment » et « il y a un délai de production », a souligné Jean-Michel Blanquer, ajoutant que 300 000 de ces masques seraient déployés. « Ce ne sera pas systématique non plus », a-t-il dit.

Franbuzz sur Facebook

Répondre