Une trentaine de dauphins retrouvés échoués sur l’Île-de-Ré (VIDÉOS)

Mercredi 6 janvier, un groupe de plusieurs dizaines de cétacés s’est engagé dans le Fier d’Ars, avant d’être piégé par la marée descendante. Des bénévoles se sont relayés pour remettre à l’eau un maximum de mammifères. Plusieurs sont malheureusement morts.

publicités

Mercredi en milieu d’après-midi, un groupe de plusieurs dizaines de dauphins s’est engagé dans le fier d’Ars à marée basse. En tentant de faire demi-tour, une trentaine de mammifères s’est échouée sur la plage d’Ars-en-Ré (Charente-Maritime), rapporte France Bleu.

Selon les spécialistes de l’observatoire Pélagis, les dauphins se sont sans doute fait piéger par la marée basse. Ainsi, si une vingtaine de mammifères est parvenue à trouver une issue et regagner l’océan, 32 cétacés se sont échoués sur les plages de la Patache aux Portes-en-Ré (20 dauphins) et d’Ars-en-Ré (12), selon France 3.

publicités

29 animaux ont pu être sauvés

De nombreux bénévoles, bientôt assistés par les pompiers, sont venus en aide aux animaux. Grâce à cette intervention rapide, 29 animaux ont pu être sauvés, tandis que trois autres sont décédés, probablement à cause du stress. Ils seront autopsiés par les biologistes de l’observatoire Pélagis.

« On a 32 individus qui se sont échoués, ils ont été manipulés, renfloués, et on a eu ces trois individus morts », explique vendredi sur BFMTV Willy Dabin, ingénieur d’études à l’observatoire Pelagis, qui a récupéré les corps des trois dauphins.

publicités

« On est en cours d’examen et d’autopsie pour essayer de comprendre leur venue, sachant que l’hypothèse principale que l’on pourrait émettre ce serait une recherche alimentaire, une poursuite de proies qui les aurait mené dans ce secteur », explique l’ingénieur.

Un accident plutôt rare dans cette région

Selon Cécile Dars, biologiste marine à l’observatoire Pélagis, ce type d’accident est relativement rare dans la région. Les échouages de dauphins communs sont plus fréquents en Bretagne ou en Normandie.

Les trois dauphins qui n’ont pas pu être sauvés vont être récupérés par les biologistes de Pélagis et seront autopsiés. Les deux qui sont morts sur la plage de la Patache aux Portes-en-Ré seront récupérés dans la matinée.

Pour l’autre, ce sera un peu plus long sans doute, puisque son cadavre a été vu flottant dans le port d’Ars. Il est possible que les animaux soient morts à cause du stress. Les dauphins sont en effet sujets aux problèmes cardiaques.

Il n’y avait pas forcément d’urgence à les remettre à l’eau, les dauphins peuvent rester en dehors de l’eau sans être en danger de mort rapide. « Mais ce qu’on fait les bénévoles, les pompiers et les associations est formidable ! » explique pour france3 Cécile Dars, biologiste marin à l’observatoire Pélagis.

Les trois dauphins morts seront autopsiés

Les trois dauphins qui n’ont pas pu être sauvés vont être récupérés par les biologistes de Pélagis et seront autopsiés. Les deux qui sont morts sur la plage de la Patache aux Portes-en-Ré seront récupérés dans la matinée. Pour l’autre, ce sera un peu plus long sans doute, puisque son cadavre a été vu flottant dans le port d’Ars. Il est possible que les animaux soient morts à cause du stress. Les dauphins sont en effet sujets aux problèmes cardiaques.

Par ailleurs, Cécile Dars tient à préciser que la manipulation d’un animal sans protection comme c’était le cas hier peut présenter quelques risques en raison d’éléments pathogènes qui peuvent se transmettre.

« Si les sauveteurs des dauphins ne se sentent pas très bien dans les prochaines semaines, il faudra qu’ils signalent à leur médecin qu’ils ont manipulé des dauphins. » explique le biologiste Cécile Dars.

Franbuzz sur Facebook

Répondre