Valenciennes victime d’une pénurie d’eau à cause des ouvertures sauvages de bouche d’incendie

Alors que la France fait face à un épisode de fortes chaleurs, la ville de Valenciennes (Nord) a dû faire face à partir de lundi soir à une pénurie d’eau. La préfecture de Hauts-de-France et du Nord a alerté la population mardi soir, en cause de mauvaises pratiques d’ouvertures sauvages et de dégradations des bouches d’incendies.

Sur Twitter, mardi, le préfet de la région Hauts-de-France et du Nord avait signalé cette pénurie, soulignant qu’elle était notamment provoquée par les «usages non prioritaires de l’eau» ainsi que par les ouvertures intempestives de bouches à incendie, le «street pooling».

publicités

12 bouches à incendie ouvertes

La préfecture du Nord invite donc les habitants à respecter les mesures de restriction en cours dans le département afin d' »économiser fortement l’eau en limitant l’arrosage des pelouses et en interdisant le remplissage des étangs ou le lavage des voitures en dehors des centres spécialisés qui recyclent l’eau et à limiter les remplissages de piscine ».

Par ailleurs, elle indique que les pompiers du Nord ont dénombré « 12 ouvertures intempestives de points eau incendie sur le Valenciennois ces derniers jours », et rappelle que celles-ci sont « exclusivement réservés aux sapeurs-pompiers dans le cadre de la lutte contre les incendies ».

publicités

Cette pratique de l’ouverture intempestive de bouches à incendie, le « street pooling », venue des États-Unis, a conduit à des débits d’eau très faibles, voire inexistants pour plusieurs habitants dans les quartiers de Vieux-Condé ou de Saint-Saulve à Valenciennes, rapporte La Voix du Nord« On s’oriente vers un manque d’eau », annonçait dès lundi soir le syndicat des Eaux du Valenciennois, qui couvre 202 130 habitants. En effet, la consommation d’eau du Valenciennois a augmenté de 30 % en une semaine.

Intervention des pompiers et mise en garde

Les services des pompiers du Nord ont constaté ces derniers jours pas moins de 12 ouvertures de bouches à incendie.
Dans un communiqué, la préfecture rappelle que la pratique du «street pooling» est interdite et qu’elle peut avoir de lourdes conséquences : «risques en cas d’incendie, risques d’accidents de la circulation, d’inondations, d’électrisation ou d’électrocution et risques de coupures d’eau potable».

publicités

Valenciennes n’est pas la seule ville concernée. Une borne incendie a également été ouverte mardi en fin de journée à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, rapporte Le Parisien. D’autres ouvertures ont également été constatées dans le Val-de-Marne, cette fois, à Orly et à Villeneuve-le-Roi. L’homme soupçonné de l’ouverture d’un poteau incendie dans cette commune a d’ailleurs été interpellé et placé en garde à vue.

Franbuzz sur Facebook

Répondre