Vidéo déchirante: un orang-outan se bat contre un bulldozer qui détruit sa forêt !

La vidéo, publiée par International Animal Rescue fait le buzz. Les images alarmantes d’un orang-outan se mesurant à un bulldozer vont sûrement vous secouer. C’est une preuve concrète de nos méfaits. La vidéo, réalisée en Indonésie, a été présentée dans le documentaire de David Attenborough intitulé Climate Change: The Facts, (Les réalités du changement climatique), diffusé sur la BBC et révélant les conséquences dévastatrices des activités humaines.

publicités

Les images ont ému l’opinion publique. « En dépit de tous les obstacles qu’elle a dû surmonter, notre équipe a été en mesure de sauver l’orang-outan et de le mettre en lieu sûr », a déclaré Animal Rescue sur Facebook.
« Malheureusement, ces scènes tendent à devenir de plus en plus fréquentes. La déforestation fait chuter la population des orangs-outans et détruit leur habitat, les faisant mourir de faim », a poursuivi l’association.

image: Facebook-International Animal Rescue

Cette bête puissante n’a pas hésité à affronter la machine qui détruisait sa demeure. Le paysage, avec ses souches solitaires, contribue au tableau du désespoir.
Cet orang-outan a été apparemment recueilli dans un refuge pour animaux, mais d’autres ont eu moins de chance…

publicités
image: Facebook-International Animal Rescue

Y a-t-il un moyen d’arrêter ce massacre ? Aider les animaux qui ont perdu leur habitat est un moyen de lutter contre ces crimes de l’humanité. On dirait que l’orang-outan attaquait le bulldozer, pour mettre fin aux dégâts. S’il nous est impossible de faire marche arrière, au moins nous pouvons mettre fin à ces agissements.

Selon une étude publiée en février dans le journal Current Biology, la population d’orangs-outans de Bornéo a diminué de moitié depuis 1999, avec la disparition de près de 150 000 singes, un phénomène largement dû à la déforestation. La chasse illégale des orangs-outans est également un facteur majeur de ce déclin.

publicités

Pourrions-nous un jour coexister avec la nature sans la détruire ? C’est une question qui demande réflexion. Mais tous les changements commencent toujours par un petit pas.
« Plant a tree program » (Programme de plantation d’arbres) d’International Animal Rescuepourrait être un bon départ pour préserver la faune sauvage. Un petit pas peut faire une énorme différence.

Franbuzz sur Facebook

Répondre