VIDÉO – Quand Daft Punk était venu jouer sans casque aux Trans Musicales de Rennes en 1995

Avant de connaître un succès planétaire, Daft Punk a joué aux Trans Musicales de Rennes en 1995 dans la salle de l’Ubu.  Un concert qui n’avait failli jamais se dérouler.

publicités

Le duo Daft Punk, groupe français le plus connu au monde, vient d’annoncer sa séparation. Il s’est produit deux fois au festival des Trans Musicales, à Rennes (Ille-et-Vilaine), mais aussi dans un café de la capitale bretonne, au tout début de l’électro. Une venue plus compliquée que prévu.

On les connaissait tout juste. Eux-mêmes n’avaient pas encore eu l’idée de s’afficher casqués. En 1995, les Daft Punk avaient à peine entamé une carrière qui allait durer vingt-huit ans et les emmener parmi les musiciens électroniques les plus connus de la planète quand ils ont débarqué aux Trans Musicales​ de Rennes. Ce lundi, le groupe a officiellement annoncé qu’il se séparait. La fin d’un duo mythique qui aura su traverser les années sans jamais perdre son identité.

publicités

Daft Punk sans masque à l’Ubu. C’était en 1995 pour le festival des Trans Musicales. Alors que le mythique duo de l’électro français annonce sa séparation, ce lundi 22 février, retour sur leur venue rocambolesque à Rennes. Le co-créateur et programmateur des Trans Musicales, Jean-Louis Brossard, se souvient que c’est un ami, le DJ rennais Kenobi qui les a mis en relation avec le duo qui n’a pas encore sorti son premier album. « Les premiers Maxis sont sortis et évidemment on écoutait ça en boucle donc on les a contactés. » Et le duo parisien accepte.

Plus de trains pour les faire venir de Paris

« On a réussi à les booker à l’Ubu, mais c’était une année de grève et il n’y avait plus de trains. Thomas venait juste d’avoir son permis et ils ont mis tout leur studio dans leur voiture et ont pris un avion pour venir à Rennes. »

publicités

Ils ont finalement joué au Hall 9 du Parc Expo et on fait « un show vraiment spécial », selon Jean-Louis Brossard : « Ils ont accepté de faire un mélange de live et de DJ set, ce qu’ils n’ont fait qu’une fois dans leur vie. »

Une vidéo de leur concert a été retrouvée il y a quelques années et repérée par le magazine Trax. On y voit bien les visages des deux artistes avant qu’ils ne les couvrent une bonne fois pour toute sous leurs masques de robots.

Non casqués à l’Ubu

Le duo joue un après-midi à l’Ubu, encore non masqué à l’époque. « Je voulais absolument écouter leurs singles en live. Je n’ai pas été déçu. Ils avaient apporté toutes leurs consoles. » Conquis, le programmateur les réinvite l’année suivante, sur la scène du parc-expo cette fois, à la nuit électro « Planète ». « Ils ont réalisé un set live très particulier. Ils avaient emporté tout leur studio sur scène. Ils ne portaient toujours pas de casque et cette photo, où l’on voit Thomas Bangalter avec son pass Trans Musicales autour du cou, a fait le tour du monde. C’était vraiment des mecs cool, normaux très sympas. »

Avec la fin de Daft Punk, annoncée dans une vidéo bien mystérieuse, va-t-on pouvoir réentendre Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo ? Jean-Louis Brossard a sa petite idée. « Ils vont continuer à faire de la musique, chacun de leur côté. Voire ensemble… »

Franbuzz sur Facebook

Répondre