VIDÉO – Une messe de Pâques sans masques ni gestes barrières fait polémique à Paris

Une vidéo montre prêtres et fidèles réunis samedi dans une église du 9e arrondissement de la capitale, sans aucun respect des règles sanitaires.

publicités

Des images publiées ce mardi par «Le Parisien» montrent qu’une messe de Pâques a eu lieu à Paris dans l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile (9e), sans aucun respect des règles sanitaires. « Nous nous désolidarisons de ces comportements non respectueux », déclare l’évêché.

Sur ces images, les fidèles sont les uns à côté des autres, ils ne portent pas le masque alors qu’ils sont pour la plupart âgés, et ne respectent pas les gestes barrières qui continuent à être la règle même si on est vacciné contre le virus.

publicités

C’est un fidèle, ahuri par ce qu’il voyait, qui a filmé la scène et l’a envoyée au Parisien. Le diocèse de Paris se dit « stupéfait devant le non-respect évident des consignes essentielles de distanciation, de port de masque ».

Selon un témoin cité par Le Parisien, cette messe catholique a duré quatre heures et s’est achevée après le début du couvre-feu à 19 heures. Sur les images, on voit un prêtre officier sans masque, donner l’hostie aux fidèles et baptiser des croyants.

publicités

Interrogé par Le Parisien, le diocèse de Paris s’est dit « stupéfait » face à ces images. « Nous nous désolidarisons totalement de ce type de comportement, qui n’est pas conforme aux règles données par le gouvernement. Nous allons aviser les personnes responsables de cette messe et allons, en interne, donner des suites », prévient l’institution.

« Il est bien évidemment prévu que le sujet fasse l’objet, en interne, d’un point sérieux », ajoute l’évêché, qui tient à préciser que « l’immense majorité des paroisses de Paris respecte heureusement les nombreuses consignes sanitaires, depuis plusieurs mois ».

En 2020, les célébrations religieuses de Pâques avaient été annulées. Cette année, les lieux de culte avaient le droit d’accueillir du public, à condition de respecter un protocole sanitaire établi par les autorités, et de respecter les horaires du couvre-feu.

Franbuzz sur Facebook

Répondre