Vitaa et Slimane rendent hommage en chanson à Maëlys, victime de Nordahl Lelandais, 2 ans après le drame ! (vidéo)

Sur le point de sortir leur premier album en commun, Slimane et Vitaa ont dévoilé un nouveau titre sur leurs réseaux sociaux. Il s’agit d’un hommage émouvant à la petite Maëlys, tuée par Nordahl Lelandais.

C’est une affaire qui a bouleversé la France entière. En août 2017, une fillette de huit ans prénommée Maëlys disparaissait inexplicablement lors d’une réception de mariage dans la commune de Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Les premiers éléments de l’enquête pointaient rapidement Nordahl Lelandais comme suspect. À 34 ans, cet ancien maître-chien dans l’armée de terre était mis en examen pour enlèvement et séquestration d’un mineur de quinze ans. Mais ce n’est qu’en février 2018 qu’il reconnaissait avoir tué la petite Maëlys.

publicités

Vitaa et Slimane ont tenu à rendre hommage aux proches de la petite Maëlys en chanson. En effet, les artistes ont dévoilé un morceau poignant où ils racontent le calvaire vécu par les parents de la fillette. Sur leur page Instagram respective, les chanteurs ont donc expliqué : « Nous dédions cette chanson à Jennifer de Araujo et sa famille à la mémoire de Maëlys » en accompagnant leur post d’une vidéo.

« Dans ta chambre je ne peux pas y entrer, c’est trop pour moi. Dans ta chambre je n’y vais pas, tes poupées s’ennuient sans toi » Cette chambre, c’est celle de la petite Maëlys, tuée par Nordahl Lelandais en 2017 . Cette chanson, celle des artistes Vitaa et Slimane, qui signent ce morceau en hommage à la jeune fille.

publicités

«Je vous remercie de faire honneur à mon poussin » a réagi la mère de Maëlys sur Facebook ce vendredi, alors que la vidéo cumulait déjà près de 100000 vues.

Le morceau a très vite bouleversé les internautes qui ont été nombreux à rendre hommage à la fillette dans les commentaires. Un soutient sans failles pour aider les parents de Maëlys à surmonter cette terrible épreuve.

publicités

Source de vidéo: Youtube-VITAA & SLIMANE

Franbuzz sur Facebook

Répondre