« 4 000 € par mois, c’est la classe moyenne » : la phrase polémique de François Bayrou (vidéo)

En estimant qu’un Français gagnant « 4000 euros » appartient à la « classe moyenne », François Bayrou a relancé le débat sur la définition de la richesse. La petite phrase du haut commissaire au plan a suscité beaucoup de réactions…

publicités

Le maire de Pau avait fait réagir les réseaux sociaux lors de l’émission Le Grand Jury RTL LCI Le Figaro dimanche en estimant que 4000 euros mensuels ne relevaient pas d’une classe riche. Il répète qu’il s’agit d’un revenu médian pour un ménage français.

Interrogé sur ce point précis, François Bayrou a d’abord botté en touche. « Ca dépend du patrimoine », a-t-il opposé. En 2007, François Hollande avait cité la somme de 4000 euros net mensuels pour considérer à partir de quand une personne entrait dans la classification « riche ».

publicités

« À partir de combien est-on riche ? »

Il était interrogé sur la possibilité de faire contribuer davantage les plus riches en période de Covid-19. « Il faut savoir ce qu’on entend par les plus riches. Ce que vous ne savez pas c’est que vous êtes parmi les plus riches. Vous le savez ça ? », a-t-il asséné aux journalistes. Benjamin Sportouch, le présentateur intervieweur a saisi la balle au bond. « Mais peut-être que vous aussi, Monsieur Bayrou. C’est qui les plus riches selon vous ? À partir de combien est-on riche ? »

« Cela dépend si l’on parle de patrimoine ou d’autre chose »,a répondu l’ancien ministre. « François Hollande avait dit en son temps 4 000 € par mois », a avancé le présentateur. « 4 000 € par mois, pour moi, c’est classe moyenne », a lâché François Bayrou.

publicités

Relancé en fin d’émission sur cette estimation, le maire de Pau a reformulé : « Un revenu de 4 000 €, je ne dis pas que c’est les riches. Si vous me demandez : « Est-ce qu’à 4 000 €, on est riche ? », ma réponse est non. »

La phrase fait bondir à gauche

Une phrase qui fait s’étouffer la gauche et lui fait dire que le président du MoDem est bien loin des réalités des Français. « Comment comprendre les Gilets jaunes, le mouvement sur les retraites, les revendications des soignants… quand on pense que les Français gagnent en moyenne 4000 euros/mois », a réagi sur Twitter le Premier secrétaire du PS, Olivier Faure. « Le salaire médian en France est de 1789 euros. La moitié des salariés ne gagnent pas cette somme », a rappelé le PCF.

Le député du Maine-et-Loire Matthieu Orpherlin (ex-LREM) a pour sa part estimé que la séquence était un « exemple » de « déconnexion » de la réalité du pays.

La réponse à la polémique de François Bayrou

Devant l’ampleur de la polémique François Bayrou a publié une vidéo sur les réseaux à la mi-journée ce lundi. Depuis son bureau de l’hôtel de ville à Pau, il revient durant 3 minutes sur cette affaire des « 4000 euros » par mois.

Une manœuvre assez rare qui témoigne d’un certain agacement devant cette nouvelle agitation amplifiée par les réseaux sociaux. « Une polémique une de plus, il en faut à peu près deux par semaine, j’ai calculé pour que les réseaux sociaux et les médias fonctionnent.»

Comme il l’avait fait auprès de Sud Ouest, le commissaire au plan relève ici la guerre continuelle faite aux riches. « Derrière l’accusation de richesse, il y a une notion de privilège qu’on connaît bien dans notre pays. Il s’agit de stigmatiser, et au fond de dire que c’est eux qui doivent payer les charges que nous avons. C’est révélateur.»

Franbuzz sur Facebook

Répondre