71 infractions, 10 000 euros d’amende : Un cortège de mariés sanctionné pour de multiples infractions … Record battu !

Fêter un mariage ne devrait pas empêcher de respecter le code de la route et la population. Un cortège d’invités multipliant les délits en a fait l’expérience, samedi dernier dans l’Oise, en traversant la commune de Laigneville, dont les caméras de vidéoprotection ont permis de lister 71 infractions.

publicités

C’est un record pour la police municipale de Laigneville (Oise) : 71 infractions, 9585 euros d’amendes et 100 points retirés dimanche, en une seule journée. Les agents ont ainsi sanctionné les invités d’un mariage ayant traversé en trombe et en voiture cette petite ville de 4500 habitants.

Entre 13 heures et 13h30, le cortège de berlines est passé à deux reprises sur la route principale de la commune au son des klaxons. « Ils ont commis tous les types d’infractions possibles, lance le maire (SE), Christophe Dietrich. Dépassement en ville, non-port de la ceinture, feux rouges grillés et circulation à contresens. On ne leur a pas fait de cadeaux. »

publicités

Ils ont été vidéoverbalisés

Dépassements en ville, non-port de la ceinture, feux rouges grillés, circulation à contresens… Le maire de la ville, Christophe Dietrich, a décidé de faire usage de la vidéo-verbalisation après leur passage.

Afin de ne pas envenimer la situation sur le moment, les forces de l’ordre ne sont pas intervenues directement, mais ont soigneusement noté tout ce que les caméras ont enregistré. Cent points sur les permis de conduire vont également pouvoir être retirés.

publicités

Ils recevront donc des procès-verbaux d’ici quelques jours. « Ici, nous ne sanctionnons que les infractions flagrantes et dangereuses. Là c’est clairement le cas, et ils n’ont aucune excuse« , explique Christophe Dietrich. Voilà qui mérite d’être clair !

«J’ai été obligée de me garer sur le bord de la route»

Une fête qui n’est pas passée inaperçue. « Ils étaient sur les deux voies de circulation, je me suis retrouvée coincée avec ma voiture au milieu du cortège et j’ai été obligée de me garer sur le bord de la route pour les laisser passer », raconte une habitante de l’Oise, jointe par téléphone, qui travaillait ce jour-là à Laigneville. L’ « événement » a également déclenché de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux.

« J’ai prévenu les deux policiers d’astreinte qui ont bien fait de ne pas intervenir en personne pour ne pas envenimer la situation, poursuit Christophe Dietrich. Tout s’est fait par vidéoverbalisation. » Un système mis en place en décembre 2018 à Laigneville. Dans l’Oise, 62 communes utilisent ou comptent utiliser la vidéo pour sanctionner les infractions routières. « Ici, nous ne sanctionnons que les infractions flagrantes et dangereuses, prévient le maire. Là c’est clairement le cas, et ils n’ont aucune excuse, il y a un gros panneau fluorescent à l’entrée de la ville pour prévenir de la présence des caméras. »

Avec Agences

Franbuzz sur Facebook

Répondre