À Marseille, un homme tue sa femme hospitalisée, puis se suicide

Un homme est suspecté d’avoir tué par arme à feu sa femme hospitalisée à l’hôpital Nord de Marseille, dans la nuit de mardi à mercredi, puis de se s’être donné la mort. Une lettre d’excuse a été retrouvée expliquant que ce geste était une décision commune.

publicités

Le geste aurait été convenu entre eux. Selon une information de BFMTV confirmée au Parisien par une source policière, un homme de 71 ans a tué sa femme, hospitalisée à l’Hôpital Nord de Marseille (Bouches-du-Rhône), avec une arme à feu la nuit dernière.

Deux coups de feu entendus dans la nuit

Vers 3 heures du matin, le commissariat local a été prévenu par l’hôpital où avaient été entendus deux coups de feu. Sur place, les policiers ont découvert le corps d’une femme allongée dans son lit atteinte d’une balle dans la tête, ainsi que le corps d’un homme atteint d’une balle dans la bouche. Un pistolet automatique a également été retrouvé sur place.

publicités

Une lettre retrouvée

La femme, âgée de 69 ans, était en phase terminale de la maladie de Charcot, aussi appelée sclérose latérale amyotrophique, une maladie incurable créant une dégénérescence progressive des neurones et qui conduit à une paralysie puis au décès.

D’après une source policière, une lettre de suicide a été retrouvée dans la chambre d’hôpital. Le septuagénaire, inconnu des services de police mais tireur sportif en club, y explique que son acte avait été préalablement convenu avec sa femme.

publicités

Aucun antécédent de violences conjugales au sein de ce couple n’était connu des services de police. Une enquête a été ouverte.

Franbuzz sur Facebook

Répondre