Alors que les Français sont en difficultés, les députés et sénateurs bénéficient d’une augmentation, depuis le 1er juillet, de plus de 250€… soit 7.493,30€ !!

Conséquence de la revalorisation du point d’indice des fonctionnaires au cœur de l’été, les parlementaires bénéficient désormais d’une indemnité totale brute de 7 493,30 € chaque mois, soit une augmentation brute de 253,39 €. Explications. 

publicités

Depuis le 1er juillet, date de l’entrée en vigueur de cette mesure visant à les aider à faire face à l’inflation, les fonctionnaires ont vu leur rémunération augmenter de 3,5%. Parmi eux : les députés et les sénateurs qui, comme les autres, ont donc vu leurs salaires et indemnités s’accroître. Une « augmentation » de 253,39 euros bruts. Comme le rapporte RTL, les indemnités des parlementaires français ont augmenté, ce qui porte désormais leur rémunération à 7.493,30 euros bruts par mois contre 7.239,91 euros auparavant.

De 7239 à 7493 euros

Comme l’indique Politico, le site du Sénat était à jour de cette information et transparent quant au nouveau montant de l’indemnité des sénateurs. « Au 1er juillet 2022, après prise en compte de l’augmentation du point d’indice de la fonction publique, le montant brut mensuel de l’indemnité parlementaire s’élève à 7493,30 euros », peut-on lire. Avant cette hausse, ils gagnaient 7239,91 euros.

publicités

Les députés sont logés à la même enseigne et touchent la même somme. Et si le site de l’Assemblée nationale n’avait pas encore fait état de ce changement ce jeudi matin, c’est désormais chose faite. Dans la rubrique indemnité parlementaire, il indique à présent qu’« elle s’élève à 7493,30 euros brut mensuel depuis le 1er juillet 2022 ».

Et aussi…

Les élus bénéficient également d’une avance mensuelle de frais de mandat de 5 561€ ; d’une « facilité de circulation » permettant le transport entre Paris et la circonscription par train (sans limitation) ou avion (80 voyages par an) ainsi qu’en taxi ou VTC dans la capitale ; d’un crédit  affecté à la rémunération de collaborateurs qui s’élève à 10 953 € par mois ; de moyens de bureautique et de communication d’un montant annuel de 18 950 €.

publicités

La revalorisation des indemnités des 925 parlementaires va peser un peu plus de 1,750 M€ dans le budget de l’Etat.

Avec Agences