Californie : Une mère combat un puma à mains nues pour sauver son fils de 5 ans

L’instinct maternel et les poings d’une femme de la Californie lui ont permis de sauver son enfant de cinq ans des griffes d’un puma, rapporte The Guardian. Le félin avait traîné le petit garçon de 5 ans sur 40 mètres. Il a ensuite été abattu par la police.

publicités

L’affaire s’est déroulée jeudi aux États-Unis, à Calabasas (Californie). Un garçon qui jouait dans son jardin a fait la malheureuse rencontre d’un puma de 30kg, raconte The Guardian ce dimanche. C’est alors que la courageuse maman est intervenue.

Sa mère, occupée à l’intérieur, entend du bruit dehors. C’est alors qu’elle aperçoit son fils de 5 ans dans les griffes du félin. Elle se précipite aussi vite vers l’animal et le frappe à mains nues pour le faire fuir.

publicités

L’animal a traîné l’enfant sur « environ 45 mètres » a indiqué Patrick Foy, porte-parole du département californien de la pêche et de la faune. La mère de famille s’est aussitôt jetée sur le félin et a réussi à le repousser à mains nues, en lui donnant des coups de poing. Le puma a ensuite lâché le petit garçon. Grièvement blessé, il a été conduit immédiatement à l’hôpital par ses parents.

« Véritable héros »

D’après le porte-parole du département californien de la pêche et de la faune, le capitaine Patrick Foy, la mère de l’enfant s’est comportée en « véritable héros ». « Elle a sauvé la vie de son fils », affirme-t-il. En effet, des tests ADN ont montré que les blessures à la tête et au torse du garçonnet ont été causées par le puma. L’enfant est désormais dans un état stable dans un hôpital de Los Angeles.

publicités

Mais le sauvetage ne s’arrête pas là car les parents de la victime l’ont rapidement emmené à l’hôpital pour une prise en charge immédiate. L’enfant s’en sort avec des blessures assez graves à la tête et à la poitrine mais se trouve dans un état stable dans un hôpital de Los Angeles.

Après vérification de la responsabilité du puma dans cette affaire par un officier, l’animal a été tué par balles. Un autre félin a été détecté à proximité de la maison. Il a été endormi avant d’être relâché dans la nature, puisque les tests ont conclu que ce celui-ci n’était pas impliqué dans l’attaque.

Franbuzz avec Agences

Franbuzz sur Facebook

Répondre