« C’est horrible » : Les parents d’Alicia Faye, assassinée en Guyane, s’expriment pour la 1ère fois

Le 13 mars 2021, la jeune femme de 25 ans a été abattue d’une balle dans la tête. Ses parents s’expriment pour la première fois depuis la mort de leur fille.

publicités

Plusieurs jours après le décès tragique de la jeune femme de 25 ans en Guyane, les parents de cette dernière ont souhaité s’exprimer pour la première fois. Ces derniers, affectés par la mort de leur enfant, ont évoqué un guet-apens. Une hypothèse qui semble être assez claire pour ceux-ci. Retour sur cette bouleversante affaire.

Jacqueline et Bernard Faye passent des jours sombres depuis le décès tragique de leur fille, retrouvée morte dans une rue de Cayenne, en Guyane, victime d’une balle dans la tête, alors qu’elle était âgée de 25 ans. Affectés par ce départ tragique, ces derniers ont souhaité prendre la parole pour la première fois depuis cet incident pour évoquer leur tourment, comme l’a rapporté France Bleu.

publicités

Dans le tourment total, c’est en se tenant la main que les parents de la jeune femme ont accepté se livrer dans le récit tragique du départ de leur fille. Installés dans leur maison de Saint-Louis, le couple de retraités n’arrive toujours pas à comprendre ce qui s’est réellement passé. « On s’était eues par texto le mercredi. Le vendredi, on était avec mon mari dans la salle à manger, j’ai voulu prendre des nouvelles d’Alicia. Il était 22h24 », explique sa maman au micro de France Bleu.

Selon France Bleu, la jeune femme, se serait envolée pour la Guyane avec la modique somme de 5.000 euros en liquide, qu’elle avait en sa possession. Un second voyage pour ce territoire français d’Outr-mer comme l’a précisé les parents de la défunte.

publicités

Installée dans un hôtel et rejointe par un homme par la suite, cette dernière a été abattue d’une balle en pleine tête. Un crime horrible, voire crapuleux dont déplore ses parents.

Ce soir-là, sa fille lui répond qu’elle est à Paris avec des amies et non qu’elle vient en réalité d’atterrir à des milliers de kilomètres de là avec 5.000 € en liquide. C’est la deuxième fois en quelques semaines qu’Alicia Faye se rendait en Guyane. Dans la nuit du 12 au 13 mars, la jeune femme sera rejointe par un homme à son hôtel avant d’être abattue. Son père dénonce un « guet-apens » : « Elle a été manipulée. Elle a eu un lavage de cerveau. Ce sont des trucs crapuleux, elle a été exécutée. » Sa femme pointe le rôle des réseaux sociaux dans cette mauvaise rencontre.

Un couple mis en examen pour meurtre

Les parents d’Alicia Faye se demandent aussi comment leur fille a pu librement effectuer ses deux voyages en février et mars alors que depuis le 31 janvier, il faut un motif impérieux pour se rendre dans les territoires d’outre-mer. Ce week-end, ils ont enfin pu récupérer son corps. Une cérémonie est prévue samedi à Saint-Louis de Montferrand au nord de Bordeaux.

Dans cette enquête, un homme et sa compagne ont été mis en examen pour meurtre. Le suspect s’était présenté de lui-même au commissariat de Cayenne cinq jours après les faits. Des traces de sang ont été découvertes dans le véhicule du couple ainsi qu’une forte somme d’argent en liquide.

Franbuzz sur Facebook

Répondre