C’est officiel: L’addiction au shopping en ligne a été diagnostiquée comme une maladie mentale

Vous passez votre temps libre à dénicher la perle rare à acheter sur Internet ? Attention, c’est officiel, l’addiction au shopping en ligne a été diagnostiquée comme maladie mentale selon une psychothérapeute de l’Ecole de Médecine d’Hanovre en Allemagne.

publicités

Votre boîte aux lettres est chaque jour pleine à craquer de colis en tout genre ? Vous valider les paniers plus vite que votre ombre et vous en avez des sueurs rien qu’à penser au Black Friday qui approche ?  Peut-être souffrez vous d’une « addiction au shopping en ligne”. Dans une nouvelle étude publié dans la revue Comprehensive Psychiatry, Astrid Müller, une psychothérapeute de l’Ecole de Médecine d’Hanovre en Allemagne, explique que pour certains, le trouble est tel qu’il devrait être reconnu comme une véritable maladie mentale.

Et cette maladie a désormais un petit nom qui est l’anagramme BSD soit “buying shopping disorder”. Mais si vos achats compulsifs et réguliers s’effectuent en ligne, vous pouvez vous ranger sous le dérivé “buying shopping online disorder ». Une maladie mentale qui toucherait 5 % de la population.

publicités

En étudiant les données médicales de 122 personnes qui demandaient de l’aide pour soigner leur dépendance aux achats en ligne, les chercheurs ont pu constater qu’ils présentaient tous des taux de dépression et d’anxiété, plus élevés que la normale.

Dans leurs travaux, relayés par le DailyMail, le Docteur Müller et son équipe expliquent donc que cette addiction au shopping peur « entraîner une perte de maîtrise de soi, une ‘détresse extrême’, d’autres problèmes psychiatriques, des difficultés relationnelles, des problèmes d’encombrement et d’endettement physique« . Attention à vous (et à votre carte bleue), le Black Friday est sur le point de débarquer !

publicités

La prochaine fois, posez-vous les bonnes questions face à ce jean taille haute bleu que vous avez déjà en quatre exemplaires.

Franbuzz sur Facebook

Répondre