C’est quoi le « rêve indien », ce nouveau défi dangereux à la mode chez les ados

Populaire sur TikTok, ce challenge semblable au « jeu du foulard » sévit dans les collèges ces dernières semaines. En s’autoprovoquant des syncopes, les adolescents risquent gros.

publicités

Un nouveau jeu très prisé des adolescents mais extrêmement dangereux fait le tour des réseaux sociaux notamment sur TikTok. Il s’agit du jeu du « rêve indien » qui consiste à faire une syncope en s’hyperventilant, en retenant ensuite sa respiration le plus longtemps possible et en relâchant l’air d’un coup.

Après le jeu du foulard, un nouveau défi dangereux popularisé sur TikTok a fait son apparition dans les cours de récréation ces derniers jours. Baptisé « le rêve indien », ce challenge consiste à s’hyperventiler jusqu’à en perdre connaissance.

publicités

Ce défi consiste à s’hyperventiler pendant quelques secondes, avant de se lancer dans une apnée prolongée en se mettant le pouce dans la bouche. L’objectif : provoquer un évanouissement. « Ce qu’ils recherchent, c’est la sensation juste avant la perte de connaissance. La personne va avoir l’impression de planer. Elle aura des effets hallucinogènes caractérisés par des sensations bizarroïdes au niveau des oreilles et de la vision. Des effets similaires à ceux de certaines drogues », explique le colonel François Pouget, médecin chef des pompiers des Alpes-Maritimes.

Au moins six interventions dans les Alpes-Maritimes

Jeudi, au moins six interventions de pompiers ont été recensées dans la seule Académie de Nice dans les Alpes-Maritimes liées à cette pratique qui met les individus en danger comme le rapportent nos confrères de Nice Matin.

publicités

«Depuis quelques jours, parce que c’est la mode sur Tik Tok, on se lance des défis : on respire fort en gonflant nos poumons, puis on se met le pouce dans la bouche en soufflant mais tout en retenant l’air en apnée dans nos poumons. Il faut tenir le plus longtemps possible… Quand on lâche l’air, on perd connaissance», a raconté à sa mère un élève de 4ème, qui avait fait un malaise, toujours selon Nice-Matin.

Plusieurs incidents dans des établissements scolaires

Les vidéos de ce challenge – devenu viral – se sont multipliées depuis quelques semaines sur la plateforme TikTok, très prisée des jeunes. On y voit de nombreux ados se filmant dans des cours de récré en train de relever le défi. On y trouve également des tutoriels explicatifs. « Je te conseille de ne pas le faire, mais je vais t’expliquer quand même », explique ainsi une jeune utilisatrice de la plateforme dans une vidéo totalisant plus de 35.000 likes.

Si pour les jeunes, il ne s’agit que d’un jeu, les conséquences de ce challenge peuvent être dramatiques. Plusieurs incidents se sont produits ces derniers jours dans des établissements scolaires.

L’académie a lancé une campagne de sensibilisation pour alerter sur les conséquences dramatiques que peut engendrer ce défi : les pratiquants peuvent développer une paralysie, des convulsions, un handicap voire un décès.

Malaise et arrêt respiratoire

Selon les médecins, qui tirent la sonnette d’alarme, les dangers sont bien réels : malaise, arrêt respiratoire et cardiaque pouvant provoquer une paralysie, des convulsions, un handicap sur le long terme ou encore de graves blessures liées à la chute lors de la perte de connaissance.

L’Italie avait annoncé en janvier dernier bloqué l’accès de TikTok aux utilisateurs dont l’âge n’est pas garanti, une mesure prise en urgence après la mort d’une fillette qui participait à un autre type de jeu dangereux, le « jeu du foulard », sur ce même réseau social. Antonella, une Sicilienne de 10 ans, qui participait au « blackout challenge », le jeu du foulard, sur le réseau social TikTok, dans la salle de bains de la maison familiale, est décédée après s’être passée une ceinture autour du cou avec l’objectif de rester sans respirer le plus longtemps possible, tout en s’enregistrant avec son portable.

Franbuzz sur Facebook

Répondre