Condamné pour fraude fiscale, Patrick Balkany « va être incarcéré » ce lundi, son épouse toujours à l’hôpital

L’ancien maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) Patrick Balkany, condamné pour fraude fiscale, « va être incarcéré » lundi à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) après la révocation de son bracelet électronique, a annoncé la procureure de la République d’Evreux.

publicités

Patrick Balkany dormira donc bien en prison ce soir. C’est ce qu’a indiqué la procureure de la République d’Évreux ce lundi matin à la sortie de la gendarmerie où était convoqué l’ancien maire de Levallois. Patrick Balkany a quitté la caserne à bord d’une voiture de gendarmerie, camouflant son visage avec une main. Direction la prison de Fleury-Merogis dans l’Essonne pour l’ancien maire de 73 ans.

Ce jeudi, la justice avait révoqué le placement sous bracelet électronique du couple Balkany après plusieurs infractions. La révocation fait suite à une centaine d’incidents ayant fait sonner leurs bracelets au moulin de Cossy, leur résidence de Giverny (Eure) où ils sont assignés à résidence sous surveillance électronique depuis mars 2021.

publicités

Condamnés à trois ans de prison pour fraude fiscale, Isabelle et Patrick Balkany avaient obtenu un aménagement de peine.

Les époux Balkany « ont voulu jouer avec le feu »

Selon Dominique Puechmaille, procureure de la République d’Evreux, en ne respectant pas les obligations imposées par leur assignation à résidence dans leur propriété les époux Balkany « ont voulu jouer avec le feu ».

publicités

La décision de révocation du bracelet électronique par le TAP en décembre faisait suite à « une centaine d’incidents de sonnerie et un peu de désinvolture », selon Pierre-Olivier Sur à Mediapart. Patrick Balkany a affirmé jeudi sur BFMTV que leurs bracelets électroniques sonnaient lorsque le couple se rendait au portail de sa propriété de Giverny.

« C’est soit le facteur, soit un recommandé, soit une livraison, il faut bien y aller », a-t-il dit.

Avec AFP