Dans cette chaîne de restaurants, les serveurs sont odieux mais les clients adorent ça (Vidéos)

Une excellente cuisine et un service épouvantable : tel est la devise de la chaîne australienne de restaurants Karen’s Diner, qui s’apprête à ouvrir un deuxième établissement à Melbourne. Le principe est simple, les serveurs ont pour mission d’être désagréables, impolis, moqueurs et ils ont même le droit d’insulter les clients. Le plus surprenant, c’est que le concept fait recette : les clients, loin d’être offusqués, en redemandent.

publicités

Dans les restaurants Karen’s Diner, en Australie, le client n’est pas roi. Et c’est peu de le dire. Le concept de cette chaîne, dont un deuxième établissement s’apprête à ouvrir à Melbourne, après celui de Sydney, et avant celui de Brisbane, ne s’arrête à la spécialité qui est servie, à savoir le hamburger, ni à la décoration, dans le style américain des années 1950. Non, la vraie originalité, c’est de proposer le pire service possible, comme le rapportent le quotidien australien The Age et l’hebdomadaire Courrier international. Le personnel est prié d’être détestable. Insultes, remarques désobligeantes, moqueries voire gestes obscènes sont donc au menu. Du moins quand les serveurs n’ignorent pas tout bonnement les clients…

@karensdinerau leave your kids at home, this isn’t a daycare x #karensdinerau #karensoftiktok ♬ Chose your character – Lacey🦋

Les clients loin d’être offusqués

Et pourtant, la clientèle est loin d’être offusquée par tant d’impolitesse. Aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est même ce qu’elle vient chercher. Le concept du restaurant est clairement affiché, sur son site internet. Et dès l’entrée, au restaurant de Sydney, un panneau vous met dans l’ambiance : « Asseyez-vous et fermez-la. »

publicités

La devise des restaurants Karen’s Diner prône une excellente cuisine et un service exécrable. Même le nom de la chaîne est à double sens : le prénom Karen, dans les pays anglo-saxons, est aussi un cliché employé de façon péjorative pour désigner une femme blanche d’un certain âge qui se pense supérieure aux autres et râle en permanence. Par extension, au resto, une « Karen », c’est un client pénible qui se croit tout permis et exige de voir le patron pour des détails insignifiants. Petit geste ironique : une boisson est offerte à toutes les clientes prénommées Karen.

D’ailleurs, l’impolitesse ne va pas que dans un seul sens. Les clients sont invités à jouer le jeu jusqu’au bout et à se comporter eux aussi de façon odieuse avec le personnel.

publicités

Des vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux

Forcément, les situations cocasses sont nombreuses à Karen’s Diner. Sally Quinn, qui s’est récemment rendue au restaurant de Sydney avec quatre amis et parents, a confié au quotidien The Age, qu’un serveur leur avait « jeté les menus sur la table », puis qu’il était « parti au beau milieu de la prise de commandes », avant de faire tomber son sac à main « et de se moquer des cheveux » de sa fille . Et tout cela en ne cessant de jurer et en multipliant les gestes grossiers.

Une autre cliente a partagé une vidéo sur TikTok dans laquelle elle se fait réprimander par une serveuse car elle est végane. L’employée incite même toute la salle à la huer.

Le tout se termine bien souvent par des éclats de rire qui finissent ensuite sur les réseaux sociaux. Sur TikTok les vidéos sont devenues virales. C’est d’ailleurs grâce à une vidéo que Sally Quinn savait à quoi s’attendre. « Je détesterais y entrer à l’aveugle sans connaître le concept à l’avance » , précise-t-elle.

Grâce aux réseaux sociaux, les restaurants Karen’s Diner ont vu leur popularité grimper en flèche, si bien que le propriétaire de la chaîne prévoit d’en ouvrir dix autres l’année prochaine en Australie et aux États-Unis.